J+96 La route des cascades à vélo !
Amérique du Sud Baños Défi Equateur

J+96 La route des cascades à vélo !

Défi n°85 : Faire la route des cascades à vélo !

 

Vous l’aurez donc deviné, notre troisième et dernière activité réservée n’est autre qu’une location de vélo à la journée pour pouvoir faire la route des cascades, très réputée à Banos. Nous sommes donc arrivés tranquillement vers 11h à l’agence, nous avons pris nos vélos et nous avons commencé notre périple. Une fois sortis de la ville de Banos, on tombe sur un gars qui nous arrête pour nous dire que les cascades sont à droite, alors que le panneau d’avant indiquait clairement qu’il fallait poursuivre tout droit. Un peu intrigués, nous l’avons tout de même écouté et nous nous sommes dirigés sur un petit chemin sur la droite. On a du poser les vélos, et nous avons continuer à pied sur des petits sentiers avant d’arriver à une première cascade. Il y avait absolument personne, c’était magnifique et il faisait déjà tellement chaud qu’on a été se mettre en dessous pour profiter de la fraicheur. On a fait marche arrière avant de voir un nouveau chemin qui menait à une deuxième cascade, plus impressionnante mais moins praticable. On s’est vraiment senti privilégié d’avoir été voir ces petites cascades un peu perdues et surtout indiquées nul part. On a remercié notre guide du jour et nous avons poursuivi notre chemin.

 

 

Au bout d’une dizaine de kilomètres sur une alternance de chemins et de routes de montagne, nous nous sommes retrouvés devant la cascade nommée « Manto de la novia ». Enfin devant, c’est un bien grand mot parce qu’elle se trouvait être de l’autre côté de la rive et accessible seulement par une petite nacelle. On ne l’a pas faite parce qu’à vrai dire, on pensait pas dépenser d’argent aujourd’hui donc on avait pris que quelques dollars et surtout il y avait un groupe de 87 élèves d’une école devant nous…

 

 

 

 

5km plus tard, nous voilà arrivés à la célèbre cascade « Pailon del Diablo », notre guide nous ayant dit qu’avec les chutes d’Iguaçu et les chutes du Niagara, c’était également l’une des plus impressionnantes. Dans le village qui se situe avant l’entrée de cette cascade, il y a également la « Rio Verde » qui passe et la ville a aménagé des endroits pour se baigner. Vu la chaleur on a profité pour se baigner un chouilla (parce qu’elle était quand même très froide). A l’entrée du site, on pose donc les vélos et nous sommes partis pour 1h de trek pendant lequel nous avons retrouvé nos adolescents écoliers. Joie et bonheur. On arrive enfin aux portes de la cascades et après avoir payé 1,5$, nous accédons enfin au mirador d’où l’on peut l’observer. Alors, c’était très beau et effectivement impressionnant mais rien comparé aux chutes d’Iguaçu c’est certain. Toujours est-il que c’était quand même bien sympa malgré cette horde de pré-ados. Il y avait un passage dans la roche où l’on pouvait accéder au plus près de la cascade. Vu l’espace restreint et la foule, hors de question que je me mettre à 4 pattes là dedans, mais Loick, plus téméraire est allé se mouiller.

 

Après avoir remonter toutes ces marches, nous avons encore fait 5km de vélo avant d’arriver à la cascade de « Machay ». C’était pas très bien indiqué, l’endroit avait l’air un peu à l’abandon donc on a eu un peu de mal à trouver mais on a finit par y accéder. Après avoir payé 1$, nous voilà partis pour un nouveau trek tout en descente pendant 20min. On avait choisi de se poser là bas, car on pouvait se baigner dans des piscines naturelles mais le site étant un peu à l’abandon, pas de piscines au rendez vous, mais tout de même la vue sur la cascade à couper le souffle surtout qu’avec le soleil de la fin de journée, on a eu le droit à un petit arc-en ciel tout mignon ! Il était déjà 15h30, on a pique niquer là bas, on a flâner un peu puis vers 16h30 nous sommes repartis pour 30min de remontée bien sévère. Là haut, on a repris les vélos pour 5km avant d’être arrêtés par un monsieur qui nous a proposé de nous raccompagner sur Banos. Étant quelque peu à bout de forces et pas vraiment prêts à affronter 15km de retour en montée, on a bien évidemment accepté. On a payé 2$ (il en fallait pas plus, on était à court de sous) mais nous avons attendu une bonne demi-heure qu’ils trouvent d’autres cyclistes pour rentabiliser son affaire. On était 4 et heureusement, il a fini par trouver un groupe en sortie vélo organisée, mais un groupe de 8, donc on était tous très serrés. Il a rangé les vélos comme un paquet de merde, nous a entassé à l’arrière du véhicule et nous voilà partis pour 15min de route.

 

 

On a ensuite été remettre les vélos à l’agence et nous avons rejoint notre hôtel. Nous avons passé la soirée à essayer de faire démarrer mon ordinateur, qui a décidé, une fois n’est pas coutume, de faire des siennes. Après 2h de tests, nous avons abandonné l’idée de le démarrer, et tellement crevés après 22km de vélo et 10km de marche, qu’on est allés se coucher sans manger à 21h30. (D’un autre côté, depuis que nous sommes ici, on arrive pas à se lever plus tard que 7h30 tous les matins…).

 

Prochaine destination : En route vers Quito, la capitale, des idées?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :