Amérique du Sud Défi Pérou Trujillo

J+80/81 Record de 35h de bus…

Défi n°75 (encore malgré nous) : Effectuer 35h de bus…

 

Durant notre dernier jour à Cusco, en plus d’avoir été réparer mon ordinateur, nous sommes allés au terminal de bus pour prendre nos prochains billets. Sur internet, j’avais lu qu’il fallait 9h de bus pour aller à Lima, puis 8h supplémentaire pour rejoindre Trujillo. Nous avions préféré choisir Trujillo plutôt que Lima puisque de nombreux voyageurs nous ont déconseillé la capitale, que Trujillo figurait parmi les villes les plus intéressantes selon le Routard, et que cela nous permettait d’effectuer une étape avant d’aller en Equateur. Arrivés au terminal, on interroge une première compagnie qui se rend sur Lima, et en discutant des détails concernant le trajet, elle nous apprends qu’il y a 22H DE BUS ! Rien que ça… C’était très très loin de ce qu’on avait lu. On demande tout de même à plusieurs autres compagnies dans le terminal et même discours, le trajet Cusco-Lima s’effectue en 22H. On était pas prêts. Et c’est surtout que Lima n’est pas notre destination finale, nous avons un autre bus à prendre ensuite.

 

Malgré cette nouvelle qui change un peu les plans, nous réservons ce bus pour aller à Lima. Il partait à 20h de Cusco pour arriver à 18h dans la capitale Péruvienne. Une fois les sacs de fait, notre super hôte de la semaine salué, on se rend au terminal prendre notre bus. La nuit a été horrible. Premièrement, parce qu’il s’agissait d’un chauffeur péruvien, et vous le savez vous aussi à force, il roulait comme un con sur des routes de cailloux qui permettait un massage vibrant dont on se serait bien passé… Et puis deuxièmement, nous avions choisi des places au RDC du bus, où se trouve qu’une petite dizaine de place et où généralement les sièges sont plus chers mais beaucoup plus confortables. Et puis, étant donné qu’on était en montagne et que j’ai pas confiance, ça me rassure un peu d’être plus proche du sol (en cas de chute, je suppose). Et bref, nous avions pris ces places là et comme par hasard et surtout comme d’habitude (on les attire), sur 10 personnes, il a fallu qu’on tombe sur un enfant casse couille. Et en disant ça je ménage mes mots, parce qu’on sait que les bébés on ne peut rien dire, c’est difficile de savoir pourquoi il pleure et difficile de les calmer. Mais lui, il avait au moins 3/4 ans et toutes les 2h, il faisait une petite crise existentielle qui le poussait à hurler à la mort avec un père désemparé qui ne savait pas du tout le calmer. Une fois qu’il se mettait en action et qui décidait de le prendre dans ses bras et de le bouger, bizarrement il arrêtait de pleurer. Un enfant capricieux qui nous a donc pourri nos premières 12h de trajet. S’en est suivi, un film mis à un volume qui faisait saturer les hauts parleurs et devinez quoi, cela fait donc officiellement 6 fois qu’on voit Fast &Furious 6 en ESPAGNOL. On n’en peut plus, on est à bout ^^.

 

Après cela, nous avons regardé un peu le paysage montagneux tout en tentant de dormir, en vain. C’était très très long, mais le pire a été notre arrivée à Lima. Jusqu’à présent, on se disait que le Pérou était notre pays préféré d’Amérique du Sud mais ces derniers jours sont en train d’inverser la tendance. Nous sommes donc arrivés dans cette capitale vers 18h, mais nous n’étions pas au bout de nos peines puisque nous avons passé 1H30 dans les bouchons. Nous avons donc eu le temps d’observer cette ville, absolument pas attrayante, aussi pauvre et polluée qu’à La Paz avec un flux de personnes et un trafic à te faire détester ton expérience ici. Et c’est donc à 19h30, après 23H30 de trajet que nous sommes ENFIN arrivés dans un terminal, enfin si on peut appeler ça comme ça. Il s’agissait d’un entrepôt petit, délabré et sale (comme le reste de la ville dans tous les cas) qui n’inspirait pas vraiment confiance. Nous avons donc cherché une nouvelle agence pour enchainer avec notre bus pour Trujillo et là autre désillusion, il faut non pas 8h mais 13h de bus pour aller là bas. Tant pis, pas le choix, hors de question de rester ici et on a déjà assez perdu de temps comme ça avec ces 23h au lieu de 9h de trajet, donc nous avons réservé ce prochain bus.

 

Par chance, nous avons également pris un siège au (RDC) super confortable et SANS ENFANT(S)! Nous avons donc pu enfin dormir sans soucis, ce que nous avons fait la quasi totalité du trajet. Nous sommes partis à 21h de Lima, nous avons pris un casse croute sur le chemin, puis nous sommes arrivés à 9h le matin. Nous voilà donc enfin arrivés à Trujillo après 35h de bus. En sortant, nous n’avons pas forcément eu une bonne première impression de cette ville, au milieu de rien, sans aucune végétation, sans un arbre ou un carré de pelouse, sans vie si je puis dire. Par un temps maussade, on a pris un taxi très sympa pour se rendre dans notre Airbnb. Un airbnb un peu excentré tenu par un couple de vieux péruviens très gentils dans une grande maison très propre avec une cuisine de folie et une chambre sympathique.

 

On pense souvent que le voyage c’est une partie de plaisir, « de quoi vous pouvez vous plaindre vous êtes en vacances? ». On voulait vous montrer que c’est pas forcément toujours rose, ça demande beaucoup de préparation et beaucoup d’imprévus, de petites galères ou de désillusions. Je vous avoue que pendant ces 35h de bus, nous avons regretté de ne pas être chez nous, confortablement et paisiblement installés, mais ça fait partie aussi de cette grande aventure et heureusement, nos découvertes compensent largement ces petites galères :).

 

Prochaine destination : Trujillo, des propositions de défi?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. clémou

    MDRRRR Le Fast & furious 6 fois en Espagnol, ils ne sont pas du tout dans l’excès eux ^^

    27 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Haha mais tellement, à croire que c’était le seul film téléchargeable en Amérique du Sud, c’est bien je les avais jamais vu avant ^^.

      27 novembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :