J+76 8h de randonnées sur le chemin des Incas…
Amérique du Sud Cuzco Défi Pérou

J+76 8h de randonnées sur le chemin des Incas…

Défi n°71 : 8h de randonnées sur le chemin des Incas !

 

Réveil à 6h30, un petit déjeuner tous ensemble dans le même restaurant avec les buts passés en boucle et en boucle, puis nous avons commencé notre marche 1h plus tard. Au début, nous étions sur des chemins caillouteux empruntés par les voitures, avant de bifurquer sur des petits sentiers en pleine jungle. On a commencé à monter pas mal, mais on effectuait souvent des arrêts pour écouter les explications de notre guide.

 

Le premier était pour les feuilles de Coca, car il faut savoir que c’est illégal dans la plupart des pays puisque 20kg de feuilles de coca = 1 gramme de cocaïne alors forcément certains pays ont dit non. Malgré tout, peu de gens produisent la cocaïne comme ça, la plupart des dealers coupent avec d’autres produits dégueulasses et sont capables de n’utiliser qu’une feuille pour 1 gramme. Bref, rien de tout ça par ici en tout cas, on cultive la plante dans les montagnes pour pouvoir ensuite la mâcher. Apparemment, elle apporterait tellement de nutriments qu’elle permettrait de stopper la sensation de faim. Dans des pays comme le Pérou où toute la population ne parvient pas forcément à se nourrir, la coca est très utile, d’autant qu’un paquet de 200g avec des centaines de feuilles ne coutent qu’1 sol (26 centimes d’euros). Il nous a ensuite expliquer certaines croyances des Incas, il nous a montré d’autres plantes hallucinogènes qui sont utilisées par les Chamans pour faire des séances où ils se connectent avec l’au-delà ! Nous avons notamment effectué un arrêt pendant lequel David a cassé un nid de termites pour nous les faire gouter. Il parait que c’est super bon et que ça peut s’avérer être un bon anti-moustiques mais on était pas chaud pour gouter ça à 9h le matin.

 

On a fini par emprunter le fameux chemin des incas, étroit mais surtout très pentu pour permettre d’être rapidement dans les hauteurs. 1h30 là dedans et on était décédés, au moins ça fait travailler les jambes et le cardio ! A 10h, on s’est retrouvés pour faire une pause dans une cahute en bois, perchée au milieu de nul part. Cet endroit faisait apparemment hôtel et petit restaurant, toujours est-il qu’une fois tous en haut, on nous a présenté tous les produits locaux récoltés dans les environs, c’était très intéressant. On s’est fait passer les jus de fruits qui sont inconnus par chez nous (mais que je vous ai présenté récemment), on a goûté les fèves de cacao qui venaient juste d’être récoltées, puis on s’est fait passé le chocolat qui est fabriqué à partir de ces fèves. Forcément c’est un chocolat très amer puisqu’il n’y a pratiquement pas de sucre mais c’était plutôt bon. Elle vendait ça en lingot de 3kg, hyper pratique ^^. Puis, après tout ça, nous sommes passés aux choses sérieuse puisqu’à 10h du mat’, après déjà 3h d’efforts, ils se sont dit quoi de mieux que de faire gouter à la téquila locale dans laquelle baigne un serpent ! Alors on s’est pas dégonflés, chacun son petit cul sec et puisqu’il en resté, notre français Max, serveur de métier, s’est dit qu’il allait nous en resservir. Du coup, on a refait un tour avant de se faire engueuler par la proprio qui nous a montré des petites fioles à acheter. Mais je dirais l’attraction la plus intéressante de ce lieu restait les animaux ! Elle avait un perroquet magnifique jaune et bleu qu’elle a récupéré d’ailleurs puisque dans la vallée les perroquets sont tout vert (histoire de faciliter le camouflage), mais elle avait également deux petits singes dont un avec une grande moustache qui ressemblait à un sage ! On a approché tous ces animaux, caresser les petits singes et laisser le moustachu se poser sur nos épaules, c’était super sympa :).

 

Nous voilà ensuite repartis pour quelques heures de marche avant d’arriver à un point culminant d’où l’on pouvait voir toute la vallée avec le sentiment de fierté d’avoir déjà parcouru tout ça ! Notre guide, David, un péruvien enjoué, toujours avec le sourire et avec un rire qu’on reconnaitrait parmi des milliers nous a parlé plus en détail du chemin des Incas. En fait, il ne s’agit pas que d’un chemin, il y a tout un réseau qui s’étend sur plusieurs pays (Bolivie, Pérou, Équateur et Colombie) et sur des kilomètres sur lesquels on retrouve plusieurs lieux Incas, plus ou moins biens conservés. C’est à dire qu’en ce temps là ils ont réussi à créer ces chemins tout là haut dans les montagnes et qu’ils avaient créer une sorte de civilisation avec leurs propres codes, un réseau de chemins connectés les uns aux autres avec des villages rayonnants sur plusieurs kilomètres comme l’est le Machu Picchu !

 

Après ces explications, nous avons poursuivi sur ce chemin qui était plus en descente qu’en montée cette fois-ci puis nous sommes arrivés dans une maison en pierre où il nous ont présenté leur café. Ils nous ont montré la récolte de leurs graines, comment les moudre et nous ont fait goûter le résultat final. Moi j’avoue avoir été plus concentrée sur une petite péruvienne qui s’amusait à jouer avec les fruits d’un arbre très bizarre. En continuant, après quelques autres explications sur la nature environnante et après avoir vu un vol de perroquets verts (qu’on a pas eu à la go pro malheureusement), nous sommes enfin arrivés au lieu pour manger vers 14h. Un endroit où l’on retrouve des poules et des dindons qui font leur vie tout simplement. Nous avons pu manger du guacamole maison avec des avocats tombés directement des arbres qui se trouvaient autour, puis une soupe et un petit plat de spaghetti ! De quoi recharger les batteries. On s’est posés ensuite sur les hamacs avant de se prendre une bonne saucée… On s’est donc équipés de nos nouveaux ponchos au top de la swagitude et nous avons poursuivi notre marche! Comme par hasard, pas de pluie à partir du moment où on s’est équipés.

 

Dans l’après midi, nous avons surtout longé la rivière et pris des ponts approximatifs. Puis nous sommes arrivés à un endroit où il fallait traversé la rivière et là plutôt que de faire un pont, ils se sont dit « Tiens, si on tirait un simple câble entre les deux en essayant de faire passer une nacelle ». Alors sur le papier c’est une bonne idée, mais on est au Pérou, le fameux fil tendu est retenu par des poteaux en ferrailles sellés dans la roche qui oscillent énormément et n’inspirent pas confiance. Et puis la nacelle, il s’agit d’une structure en ferraille avec 3 bouts de planche et on en parle plus. Autant vous dire qu’avec mon amour pour la hauteur, je me suis dit jamais je fait ça et puis il a fallu que je monte dedans. Tout le monde en est sortis vivant, on a payé les mecs qui tirent les câbles toute la journée et on a poursuivi dans un tunnel à l’abandon pour quelques mètres. Puis, vers 17h30, nous sommes enfin arrivés aux bains thermaux, qui ont jailli au milieu de nul part. Après l’effort, le réconfort, nous avons passé 1h30 à se relaxer dans des eaux à 35°c au milieu des montagnes, c’était excellent ! Au total, 18km et 174 étages montés (données de l’Iphone).

 

 

Nous sommes ensuite arrivés de nuit à Santa Teresa en bus et après installation dans la chambre, nous sommes allés manger un bout. Les gens étaient un peu chaud, notre guide nous a offert des shots de téquila frappée et après avoir trinqué, beaucoup ont repris des cocktails. Nous, je vous avoue qu’on était décédés et demain on avait encore de la marche qui nous attendait alors on a fait les petits joueurs et on est rentrés. En rentrant, j’allume l’ordinateur pour pouvoir vider la go pro qui était pleine, et là grosse surprise, écran blanc pendant plusieurs secondes, puis un fichier avec un point d’interrogation qui clignote au centre de l’écran… Bizarre… Je réessaye mais même résultat. On regarde sur le téléphone de Loick ce que ça pourrait bien être comme problème, et surtout, ce qu’il faut faire pour qu’il s’allume, parce qu’on a besoin de notre go pro pour les jours à venir. En trainant sur les forums on comprends que c’est parce que l’ordinateur ne trouve plus le système d’exploitation, le fichier de démarrage nécessaire pour l’allumer et que ça viendrait d’un souci du disque dur interne. Niquel, c’était le bon moment. On trouve une manip à faire avec internet pour le rallumer mais vu la qualité de la wifi on a pas réussi… Il faudra voir ça plus tard malheureusement.

 

Prochaine destination : Le 3ème jour de notre Inca Jungle Trek !

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

010 Comments

  1. fab

    super le trek!! bravo pour le petit film bises à vous 2

    23 novembre 2017 Répondre
  2. Aline HUBERT

    continuez a nous faire rever 🙂 trop cool de pouvoir vous lire tout en vous voyant bisous:)

    23 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci Bidouille, on va essayer de faire plus de vidéos même si ça me donne plus de travail, le résultat est sympa :).

      23 novembre 2017 Répondre
  3. fabienne

    Excellent….surtout la nacelle…pleins de bisous

    23 novembre 2017 Répondre
  4. fabienne

    Je vous bien le petit singe…. et le cacao

    23 novembre 2017 Répondre
  5. fabienne

    Ta vidéo est top, surtout la musique!!!Merci ma fille

    23 novembre 2017 Répondre
  6. fabienne

    Les chemins avec ravins……bravo……félicitation de surmonter ta peur…
    maintenant l’avion sera de la rigolade…

    23 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci maman :).
      La nacelle c’est pas forcément ce que j’ai préféré mais c’était sympa quand même ;).
      Haha le petit singe avait pas l’air de vouloir nous suivre malheureusement, mais on aurait adopté tous les animaux là bas !
      Le pire c’est la tirolienne le lendemain, là il a fallu prendre sur moi ! J’espère que ça deviendra de la rigolade :).
      Bisous maman, je t’aime <3

      23 novembre 2017 Répondre
  7. Christèle

    Je prépare mon sac à dos et j’arrive 💪

    23 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      On t’attends tata, on le refait avec toi 😉

      23 novembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :