J+75 Enchainer Rafting, VTT et victoire du Pérou !
Amérique du Sud Cuzco Défi Pérou

J+75 Enchainer Rafting, VTT et victoire du Pérou !

Défi n°70 : Enchaîner le VTT, le Rafting et la victoire du Pérou !

 

Réveil à 6h30 pour le départ de notre Inca Jungle Trek. 1h plus tard, un taxi avec la dame de l’agence nous attendait pour aller rejoindre le bus déjà rempli et parés de VTT. En voiture, on rencontre des anglais, des allemands, des hollandais, des américains et… des Français ! Des faux jumeaux et un couple de voyageur comme nous :). On a discuté un peu durant les 2h de route pour rejoindre le haut de la montagne. Une fois en haut, un petit briefing inutile et nous voilà partis ! Pendant 40min, nous étions dans le brouillard le plus total, accompagnés par la pluie qui nous empêchait de conduire correctement… Parce qu’entre l’eau qui tombe sur les lunettes, nos propres roues qui nous renvoient la pluie dans la figure et les éclaboussures qu’on se reçoit des personnes qui se trouvent devant, ce n’était pas vraiment une partie de plaisir. Après ces 40 min un peu galère, nous nous sommes arrêtés sur un point de vue super impressionnant sur la vallée ! 5 personnes de notre groupe ont abandonné tout simplement et sont remontées dans le camion. Bien dommage pour elles car, à partir de ce moment là, le temps s’est amélioré. Beaucoup moins froid, plus de brouillard ou de pluie. On a donc pu profiter du reste des 2h de descente tranquillement. Enfin tranquillement, façon de parler puisque le guide est également remonté dans le camion et c’est Loick qui a été désigné pour être notre leader. Il est donc parti à fond avec 2 autres mecs avec qui ils ont fait la course, moi je suis partie un peu plus tranquille avant de dépasser celui qui était devant moi qui allait à 2 à l’heure. Les chemins étaient sympa, c’était goudronné pour changer, ça tournait pas mal mais on était en pleine pampa avec des rivières qui traversaient tout naturellement les routes. J’ai fini par rattraper les garçons après que l’un d’eux est crevé, ce qui les a un peu ralenti. Au final, on a fini dans le peloton de tête avec une arrivée sous le soleil qui aura permis de sécher un peu nos vêtements.

 

Direction Santa Maria en voiture pour quelques minutes. On s’est installés dans notre hôtel avant d’aller manger vers 15h30 avec toujours le même « almuerzo » : une soupe en entrée, un plat avec du poulet, du riz et des patates et pas de desserts (de toute façon c’est pas leur fort). Par contre, les féculents chez eux, c’est au moins 2 à 3 dans l’assiette ! Après ce petit repas, nous avons dû nous préparer en vitesse pour le rafting qui commençait dans quelques minutes. Le temps de se mettre en maillot et de ne surtout pas oublier l’anti-moustique au risque d’être recouverts de boutons et nous voilà au bord de l’eau. Malgré qu’on ait vidé notre flacon, le fait de recevoir les instructions au bord de la rivière a été fatale pour tout le monde !

Sans faire exprès, nous étions un bateau de français uniquement composé du couple de voyageur de notre groupe (dont vous entendrez parler surement prochainement) Max et Justine, mais nous avions aussi une petite française toute choupette mais un peu perchée qui effectuait un master sur les grenouilles en Amazonie! Ce fameux briefing était beaucoup plus complet que celui d’Arequipa avec des commandes différentes, des explications si on tombe à l’eau,… Une fois dans le bateau, on a vite compris pourquoi ! Notre bateau se soulevait et on s’est pris des vagues dans la tronche tellement fortes qu’on serait tombés à l’eau, ça aurait été pareil ! C’était excellent ! Certes l’eau et le décor étaient peut être un peu moins beaux qu’à Arequipa mais les sensations étaient présentes, à tel point qu’on a réussi à perdre notre éleveuse de grenouille qui est tombée à l’eau, mais qui a vite été récupérée ne vous en faites pas :). On a passé 1h sur la rivière et comme d’habitude, on aurait aimé que ça continue davantage !

 

 

Après ça, nous avons rejoint le minibus équipé du rafting et il nous a conduit jusqu’à un endroit où se trouvait un petit bar, des douches, des « vestiaires » et un « sauna ». Calmez-vous, on est en Amérique du Sud, alors les vestiaires ce sont des portes en bois et le sauna s’est fait dans une espèce de hutte composée de paille et de cailloux avec un dispositif central qui n’inspirait par forcément la confiance et qui surtout n’était pas très chaud. Mais au moins, ça avait le mérite d’exister, et à 18h en pleine nuit après être trempés par le rafting, ça faisait plaisir ! Nous sommes ensuite rentrés à l’hôtel pour se changer et rejoindre le petit restaurant où nous étions ce midi. Et forcément, bien qu’il y ait qu’une dizaine d’habitations et qu’on se trouve dans un tout petit village un peu reculé de tout, le gars avait tout de même installé un rétroprojecteur pour regarder le match retour Pérou/Nouvelle Zélande, le match du siècle ! A la télé, pendant qu’on mangeait, on a pu voir l’ambiance dans les villes principales du Pérou, c’est comme s’ils avaient gagné la coupe du monde avant l’heure ! Le bus des joueurs avaient du mal à passer en ville tellement ils étaient acclamés par la population (bien que le match n’avait pas encore eu lieu ! ), toutes les chaines ne parlaient que de ça ! En arrivant dans le restau, ils nous ont donc mis aux couleurs du Pérou, en faisant le drapeau sur les joues (qu’ils ont par ailleurs mal fait puisque c’était dans le sens vertical et non horizontal, mais on leur en veut pas, ils étaient stressés). Après le repas, certains sont directement partis se coucher mais la plupart des personnes de notre groupe sont restées pour voir le match avec les quelques locaux !

 

Le match commence et là on a l’impression d’avoir une autre équipe péruvienne comparé au match aller ! Ça se voyait qu’ils voulaient la victoire, qu’ils étaient poussés par le peuple. Cette fois-ci pas question de reculer une fois dans la surface de réparation, ils ont tenté maintes et maintes fois avant de réussir un premier but ! Gros moment de fiesta ! But mis par le numéro 10 porté par Loick, parce que pour la petite histoire le numéro 9 que j’ai pris, c’est l’un de leur attaquant principal mais il a été suspendu pour 30 jours parce qu’il est dopé ^^. Bref, en deuxième mi-temps, on a perdu pas mal de monde qui sont allés se coucher mais certains sont restés pour voir ce deuxième but, qui a fait la joie des habitants ! Nous sommes restés jusqu’au sifflet final, et c’était un joli 2-0 qui a ravi tout le monde, qui a même fait pleuré un gars du restaurant, et qui a créer une fiesta sans nom dans tout le pays !

 

Après cette belle victoire dont on va entendre parler encore pendant plusieurs jours, nous sommes allés nous coucher !

 

Prochaine destination : 2ème jour de l’Inca Jungle Trek !

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. Christèle

    Ça c’est une journée méga bien remplie 👍
    Nos journées à nous sont bien plus fades 😥
    c’est si bon de vous lire et de vous voir ( Orane on entend ton rire dans le rafting.. j’adore 😊)
    Tu m’etonnes que ton éleveuse de grenouilles 🐸 tombe du bateau elle doit peser 40 kg 😜

    23 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      C’est clair qu’on a pas eu le temps de s’ennuyer ;).
      Merci ma tata (oui effectivement j’étais plutôt heureuse dans ce rafting !)
      Haha oui c’est sur, et puis elle avait pas la bonne position, ça faisait plusieurs fois que le guide lui faisait la réflexion ^^.

      23 novembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :