J+74 Monter à 5200m !
Amérique du Sud Cuzco Défi Pérou

J+74 Monter à 5200m !

Défi n°69 : Grimper à 5200m d’altitude !

 

Une journée qui démarre très tôt, trop tôt, à 3h du matin avec une alarme qu’on aurait aimé ne jamais entendre ! Mais c’est pour la bonne cause puisqu’ aujourd’hui les montagnes colorées étaient au programme. Après des bagages vite faites, nous nous sommes rendus en bas de notre airbnb pour attendre le bus censé nous récupérer entre 3h30 et 3h45. 4h et toujours pas de bus alors on commence à baliser un peu, on se dit qu’il est possible qu’ils nous aient oublié puisque l’on a réservé la veille au soir… A 4h15, on commence à se faire des plans pour aller brûler leur agence, ou du moins aller les engueuler parce qu’on peut pas vraiment reporter l’excursion. Puis, surgit hors de la nuit, miracle, notre bus ! Déjà plein bien évidemment, ils nous ont récupéré en dernier mais nous voilà en route ! On va pas se mentir, pas entre nous, nous avons dormi une bonne partie du trajet bien qu’il s’agissait d’un mini bus pas si confortable mais à 4h30, tout peut faire l’affaire. Nous avons été réveillés par les nombreuses secousses ressenties lorsque nous sommes arrivés dans les montagnes, sur des routes caillouteuses au bord des ravins.

 

Vers 8h, nous avons enfin effectué notre premier arrêt pour un petit déjeuner bien dégueulasse auquel nous n’avons même pas touché. Durant cette pause, notre guide nous montre sur une grande carte où nous nous situons et notre parcours pour aujourd’hui. Et là, changement de température, il nous met surtout en garde, nous explique que cela va être physique, qu’il s’agit de 12 km aller/retour mais avec un sacré dénivelé. Il commence à nous parler de gants, de bonnets, de feuilles de coca à mâcher pour l’altitude, qu’ils ont de l’oxygène pour éviter les malaises. Des choses bien rassurantes dont on avait pas entendu parler à l’agence bien évidemment ! Alors tant pis pour les vêtements chauds, on a juste pris des bonbons au Coca pour le mal de l’altitude, sait-on jamais.

 

1h de route plus tard, et nous voilà au départ du trek où de nombreux camions touristiques se sont entassés là. On donne les sous pour l’entrée du parc et nous voilà partis pour notre randonnée. Si Loïck n’a pas eu de problèmes pour la montée, j’avais personnellement un peu de mal. Malgré tout, nous sommes arrivés les premiers à la montagne colorée, bien avant le reste de notre groupe que l’on a vite semé. Au final, ce sont pas les montagnes colorées en soit qui nous ont transcendés, loin de là. Peut être à cause de la météo, d’un ciel assez nuageux et d’un temps enneigé au sommet, mais les fameuses couleurs incroyables n’étaient pas tellement au rendez-vous. Par contre, nous avons été subjugués par la vue incroyable à 360° sur une vallée totalement intacte et juste magnifique (preuves photos à l’appui!). C’était vraiment géant et on se sentait fiers d’avoir réussi à monter jusque là à pieds, sans l’aide des chevaux que l’on peut louer pour les plus flemmards.

 

 

 

On est redescendus très rapidement (c’était plus facile dans ce sens), seulement arrivée en bas, je me suis sentie vraiment mal. La tête compressée, des vertiges, quand le sol bouge et que t’as pas bu un verre faut commencer à s’inquiéter. Au bord du malaise, j’ai tout de même souhaité franchir la ligne d’arrivée avant de rejoindre l’ambulance sur place qui m’ont donné des médocs et qui m’ont fait respirer dans une espèce de lotion qui sentait super fort. Après une vingtaine de minutes ça allait déjà mieux, nous sommes allés attendre dans notre mini-bus le reste de la troupe. Quelques minutes plus tard, nous avons déjà notre première personne du groupe qui a terminé en même temps que nous. Nous l’avons surnommé Coluche car il avait vraiment la même bouille, les mêmes cheveux, et il était souriant H24, on a pu un peu échanger avec lui en anglais. Les minutes ont suivi, puis il a commencé à grêler et pas qu’un peu ! Au loin, on voyait les chemins que l’on a emprunté devenir tout blanc au fur et à mesure. Les gens de notre groupe ont commencé à arriver au compte goutte, puis c’est carrément la foudre qui s’est mis à tomber et à jaillir d’entre les montagnes! Au final, la dernière personne est arrivée 2h plus tard, elle avait fait un petit malaise… Du coup, nous sommes partis les derniers du site mais c’était sans compter sur les pilotes péruviens, qui, même en pleine montagne, sur une route de cailloux, au bord du précipice, sur une seule voie dans les deux sens, arrive quand même à être à fond ! Comme prévu, nous sommes donc rentrés vers 18h.

 

Il a fallu attendre quelques minutes pour rejoindre notre agence de tourisme dans le centre avec laquelle notre trek de 4 jours est prévue pour demain. Pour la première fois donc , nous avons assisté à un briefing avec deux guides qui nous ont expliqué en détails l’intégralité du trek; les logements, les activités, les repas, ce qui est compris ou non, le Machu Picchu etc… Avec tout ça, nous sommes rentrés à 19h, nous avons pris une bonne douche (histoire d’en avoir prise au moins une sur les 4 jours qui vont suivre) et surtout nous avons préparé nos sacs en faisant deux sacs à dos et en laissant les bagpacks dans notre airbnb. Maintenant, une bonne nuit de sommeil nous attends avant notre prochain réveil à 7h pour 4 jours intenses dans la vallée sacrée des Incas.

 

Prochaine destination : l’Inca Jungle Trek pour les 4 prochains jours, des idées de défis?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

05 Comments

  1. Aline HUBERT

    bravo 🙂 jolies photos et tres content de pouvoir vous relire et nous faire partager votre voyage des gros bisous 🙂

    21 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci Bidouille :). On est content d’avoir pu trouver la solution pour continuer de vous faire partager tout ça ! Gros bisous !

      21 novembre 2017 Répondre
  2. souchet

    Vous pouvez être fière de vous !

    21 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci ma cousine ! 🙂

      21 novembre 2017 Répondre
  3. Patricia

    Toujours autant de plaisir de vous lire..

    22 novembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :