J+72 Les 10 fruits méconnus…
Amérique du Sud Arequipa Défi Pérou

J+72 Les 10 fruits méconnus…

Défi n°67 proposé par Laurence Pasquier : « Trouver et photographier 10 produits inconnus chez nous, les nommer et donner leur utilisation »

 

Un réveil sous un temps un peu maussade, dans l’oubli total qu’il fallait rendre la chambre aujourd’hui. C’est donc tout naturellement que la dame de l’hôtel toque à 10h30 pour nous demander de ranger et de laisser la place, sachant que c’était un bordel sans nom et qu’elle nous a pris de court, à vrai dire. Bagages pliés en 10min, un record, et nous voilà à la porte de notre chambre, prêts pour attaquer la journée.

 

Nous avons commencé par aller au marché San Camilo en ce dimanche pluvieux, un marché réputé du centre d’Arequipa où nous pourrions réaliser le défi de Laurence Pasquier, c’est à dire, trouver 10 produits inconnus chez nous, les nommer et dire à quoi ils servent. Après une petite marche, on entre dans le marché qui ressemble plus ou moins à des halles chez nous (en beaucoup plus sale…), avec des allées pour les différentes catégories de produits. Bien qu’il était précisé que le marché ne fermait pas ses portes le dimanche, ce dernier était plus ou moins vide. De nombreux stands avaient été délaissés ou été recouverts, la plupart étant en train de plier bagages. Malgré tout, nous arrivons au rayon des fruits et fort heureusement, les étalages étaient encore bel et bien là ! Des centaines de fruits disposés soigneusement, et des couleurs qui donnent envie de tout acheter et de rentrer faire une salade de fruit de 10kg.

 

Mais n’oublions pas notre objectif, notre défi ! Nous avons donc demandé au commerçant le nom des fruits que l’on a pointé du doigt et qui ne ressemblaient en rien aux fruits dont on a l’habitude. Pour leur utilité ou du moins leur particularité, il a fallu trainer un peu sur internet en rentrant, car déjà que l’orthographe des produits que l’on a choisi étaient plus ou moins conformes à l’original, comprendre en espagnol les informations sur le produit, c’était trop compliqué pour nous. Les 10 produits ont rapidement été trouvés puisqu’en effectuant simplement le rayon des fruits, nous étions déjà à plus de 12 fruits notés. Voici donc les heureux élus :

 

En première position, nous avons le Pepino dulce. Il s’agit d’un fruit également nommé poire-melon en français et qui est originaire d’Amérique du Sud. Ça ressemble à des tomates qui auraient été décolorées et qui peuvent atteindre jusqu’à 1kg. Concernant le gout, ça se rapprochait du concombre, c’est pourquoi il est plutôt utilisé en salade ou pour faire des jus.

 

En deuxième position, nous avons la Grenadilla. Il s’agit tout simplement du fruit de la passion, originaire du Paraguay. Normalement on le connait plutôt sous sa forme violette et beaucoup plus petite mais il existe ce dérivé jaune/orange qui constituerait un bon anti-inflammatoire et permettrait de lutter contre l’anxiété. A consommer sans modération on dirait :).

 

En troisième position, nous avons la Papaya Nortena.  On retrouve des papayes de toutes les tailles et de toutes les sortes. Les papayes d’Arequipa sont connues pour être plus sucrée et ne pas dépasser la taille d’une pomme, mais ici, ce sont des papayes « Nortena », une autre variété beaucoup plus imposante mais tout aussi goutu !

 

En quatrième position, nous avons le Tumbo ou Curuba en français. Il fait partie des fruits de la passion et pousse sur les arbres ou sur les murs jusqu’à 3500m d’altitude et on en trouve naturellement sur les rives du lac Titicaca. Il se décline de l’orange au violet, du plus acide au plus doux, parfait pour varier les jus de fruits ;).

 

En cinquième position, nous avons le Carambola. Ce sont des fruits en forme d’étoiles qui ont un goût de pomme avec une chair proche du concombre. Ils sont originaires d’Asie, bien qu’on les retrouve en masse sur les marchés d’Amérique du Sud. Bien qu’il soit riche en potassium et vitamine C, apparemment il y a des risques d’intoxication, à base de « hoquet réfractaire, insomnie, agitation, cauchemars, nausées, vomissements, faiblesse musculaire, confusion, troubles de la conscience, convulsions et arrêt cardio-respiratoire. » Voilà, voilà, ça donne envie !

 

En sixième position, nous avons le Guayaba. Il s’agit d’un fruit qui a la forme et plus ou moins le gout d’une poire, bien que la texture soit différente avec pleins de graines. Comme la plupart des fruits exotiques ici, ils sont consommés en jus.

 

En septième position, nous avons le Cherimoya. C’est un fruit originaire des Andes, plus particulièrement du Pérou et de la Bolivie. Il parait que c’est l’un des meilleurs fruits au monde, entre l’ananas et la banane, il faut juste le couper en deux et se munir d’une petite cuillère !

 

En huitième position, nous avons le Camu Camu. C’est une baie qui provient de la forêt Amazonienne, et qui est de la même famille que la Goyave. Apparemment ce serait, et je cite, un « superfruit » parce qu’entre autre, niveau vitamine C, on est sur une dose 30fois supérieure à un kiwi ! Avec ce fruit, tu guéris de la fatigue, du stress, du froid, de la grippe. En gros, lâchez les dolipranes et vive le Camu Camu 🙂

 

En neuvième position, nous avons le Sancayo. Lui, on a eu du mal à trouver des informations parce que c’est assez spécifique. C’est un fruit issu d’un cactus qui pousse surtout au Pérou (Corryocactus brevistylus), et avec lequel on peut notamment préparer le fameux cocktail « Colca Sour » avec du Pisco, réputé ici. On s’accroche bien parce qu’avec ce fruit on fabrique des shampooing pour la pousse des cheveux,  on créer également des laxatifs et on peut aider à lutter contre le diabète. Un 10 en 1 ce fruit !

 

En dixième position, nous avons la Pitahaya. Il s’agit du fruit jaune d’Amérique Latine qui est équivalent du fruit de dragon asiatique, sa variante rouge. Cette Pitahaya a une chaire transparente alors que celle d’Asie est blanche, elle est également plus douce et sucrée.

 

Après ce tour des fruits exotiques, nous sommes allés en ville et nous sommes tombés sur des monuments vraiment atypiques et très jolis avec des arches et des ornements qui dénotaient du reste de l’architecture péruvienne. Enfin, nous avons payés 40 soles pour accéder au fameux monastère en plein centre ville, à quelques pas de la fameuse place. On ne savait pas trop à quoi s’attendre et on a pas été déçus ! Il s’agit d’une ville dans la ville, c’est IMPRESSIONNANT ! Il faut minimum 1h pour faire tout le tour en speedant un peu. Ce Monasterio de Santa Catalina a été crée en 1570, 40 ans après l’arrivée des espagnols à Areuquipa. C’est un couvent qui a été choisi par de nombreuses religieuses pour mener leur vie isolée de la ville avec un grand mur de séparation. Au programme, de nombreuses cellules de nones, des cuisines à l’ancienne, des chapelles, une école, un cimetière, un lavoir, une piscine à l’ancienne, des salles de prières par millier, des cloitres, des peintures, des potagers, une église… Franchement c’était impressionnant de s’imaginer en ce temps là, ils ont tout restaurer comme à l’époque avec de nombreuses explications sur le fonctionnement de cette petite ville dans la ville. Retour en images…

 

Enfin, nous avons pris le taxi, puis le bus de nuit pour arriver à Cuzco demain matin :).

 

Prochaine destination : Cuzco, des propositions de défis?

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

04 Comments

  1. Christèle

    Bravo 👏pour ce défi ; je confirme le Camu-camu est le fruit le plus riche en vit C .. en France dans toutes les bonnes pharmacies on le trouve… sous forme de gélules…c’est moins exotique 😜

    14 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci tata ! :). Je savais même pas qu’on pouvait trouver ça en pharmacie ! On en ramènera quelques échantillons dans la valise ;).

      15 novembre 2017 Répondre
  2. Laurence

    Merci les loulous pour la réalisation de ce défi, j’ai appris plein de choses.

    14 novembre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Je t’en prie tata, avec grand plaisir ! 🙂

      15 novembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :