J+66 La trucha à Copacabana
Amérique du Sud Bolivie Copacabana Défi

J+66 La trucha à Copacabana

Défi n°62 proposée par Carmen, notre guide aux Cholitas wrestling : « Gouter à la Trucha à Copacabana ».

 

Réveil assez tôt, nous avons pris un premier bus qui est venu nous chercher depuis notre hôtel avant de prendre le vrai direction Copacabana. Un bus composé essentiellement de touristes dont 2 couples de Français d’une soixante d’années un peu grandes gueules. Un trajet où l’on a traversé beaucoup de campagnes et de montagnes, croisés de nombreux lamas, moutons et cochons transgéniques deux fois plus gros que chez nous.

 

On a du descendre du bus au bout de quelques heures pour traverser le lac Titicaca (tenu à 45% par la Bolivie) et se retrouver de l’autre côté de la rive pour continuer notre périple d’une petite heure sur les montagnes bordant le lac. Faire le tour fait rajouté 3 à 4h de trajet en plus donc autant opter pour cette option. On est donc descendu du bus, nous sommes allés payer notre ticket 2bs (0,25€). Par contre il faut pas s’attendre à un bac comme en France ou un gros bateau comme en Argentine, rien de tout ça! Ici les touristes prennent un petit bateau à moteur pour 10min de traversée et le bus, sur un RADEAU. Oui oui, vous m’avez bien lu et bien comprise, ils font monter ce truc de 10 tonnes avec toutes nos affaires dedans sur une sorte de grande barque carrée en bois avec un moteur à l’arrière. Et au cas où ça ne suffirait pas, ils font monter aussi une autre voiture, si jamais c’était déjà pas assez lourd. En tout cas, première fois qu’on voit ça, un peu choqués et amusés de voir ces conditions de traversées un peu plus rustiques que d’habitude. A côté de ce rassemblement de barques à voitures et bus, il y a aussi naturellement des petites barques empruntées par les locaux, ainsi que des femmes en train de laver leur linge dans l’eau du lac, ça dépayse un petit peu !

 

S’en est suivi 1h de routes de montagne avec un chauffeur de bus qui devait pas trop avoir le vertige et qui ne devait pas vraiment savoir où se situait les freins. Bref, toujours est-il que nous sommes arrivées à Copacabana entiers, une petite ville portuaire au bord du Lac Titicaca, entourée par les montagnes. 11h et nous voici dans notre hôtel, vraiment joli, l’un des plus classes que l’on ai vu jusqu’à présent, dans une chambre avec deux lits doubles (au cas où), une douche chaude privée (Hallelujah !) et une vue imprenable sur le lac depuis notre fenêtre. Que demander de plus? La wifi ! Ce n’est pas la première fois que l’hôtel précise la wifi et que sur place il n’en ai rien. Mais celui-ci fait fort car ni dans les chambres, ni dans les espaces communs je ne peux me connecter plus de 2 min…

 

On a profité de notre après midi pour se balader un peu, pour réserver notre bateau pour les îles du lac dans 2 jours ainsi que notre bus pour le Pérou. Arrive l’heure de manger et tous les restaurants de la ville propose des menus pour 20bs (2,5€), entrée/plat/dessert avec la truite du lac à la plancha. Voilà l’occasion de réaliser le défi proposé par notre guide à La Paz c’est à dire goûter la truite à Copacabana !
On a choisi un petit restau avec une déco sympa et nous avons donc mangé une soupe de Quinoa, de la truite à la plancha et des pancakes. Ma fois, c’était très bon ! La truite étant ce qu’on a préféré et pour le prix ça valait pas le coup de se priver ;).

 

 

 

Nous sommes rentrés à l’hôtel et Loick est tombé malade… Pas surs et certains que ce soit la nourriture évoquée plus tôt mais toujours est-il que la fameuse tourista aura eu raison de lui. Depuis qu’on est en hauteur, ce n’est pas trop la santé qui nous réussit malheureusement. J’ai expérimenté le mal de l’altitude avec des migraines bien carabinées quelques jours auparavant, et une fois remise, voilà que c’est Loick qui tombe malade ; fièvre, froid, vomissement et tout ce qui va bien.. Ajoutons à cela, un orage comme on a rarement vu et entendu et vous obtenez une nuit parfaite.

 

Prochaine destination : Copacabana !

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :