J+38 Un dîner français !
Amérique du Sud Argentine Défi Puerto Madryn

J+38 Un dîner français !

Défi n°39 : Être invités à un diner français !

 

Après une petite nuit de sommeil dans le bus, un petit déjeuner à base de reste de chips et de sandwich jambon/beurre, nous sommes arrivés à Puerto Madryn en début d’après midi !
Une fois sur place, il a fallu trouver le chemin de notre Airbnb réservé deux jours auparavant ! A première vue, la ville semble super charmante, et le quartier dans lequel se trouve notre logement est vraiment très beau avec des maisons très classes.

 

 

Le problème ici c’est que les numéros des maisons c’est un joyeux bordel, on passe tranquillement d’une maison à une autre du numéro 59 au 132, puis au 16, en terminant par le 102… On était donc dans la bonne rue mais un peu perdu et surtout sans la possibilité de pouvoir joindre notre hôte Lilyana. Heureusement nous avons demandé notre chemin à un papy qui était dans le voisinage qui nous a aidé à cherché et à appelé avec son téléphone notre hôte afin de lui expliquer où nous étions. Au téléphone il s’agissait de sa fille qui parle un peu anglais et qui nous fait comprendre que normalement il y a personne en Airbnb, que nous l’avons pas contacté avant et qu’elle était pas au courant. On s’arrange tout de même pour trouver la maison, on remercie ce gentil monsieur sans qui nous n’aurions jamais trouvé. Nous tombons donc sur Lilyana, une maman très sympathique qui nous fait comprendre qu’Airbnb lui a pas annoncé notre réservation et qu’elle ne s’attendait pas à avoir quelqu’un. Toute gentille, elle nous montre le chemin de notre maison pour quelques jours, une petite dépendance au fond du jardin que voici !

 

 

Comme elle ne s’attendait pas à avoir du monde puisqu’elle ne pouvait pas encore recevoir du monde dans cette petite dépendance, elle a été un peu prise au dépourvue. On l’a aidé à faire le lit, elle nous a amené un peu de vaisselle, on a mis en route le petit four qu’elle possède. En retournant la voir, nous avons discuté de la réservation, qui était automatique pour nous, et pour laquelle nous avions envoyé un message. Elle nous montre que sur le sien, rien apparait. Elle nous donne le prix de la chambre, le double que ce que l’on a déjà payé à Airbnb. Le problème c’est la communication franco-anglo-espagnol compliquée… Au final elle nous installe quand même, nous prépare un thé avec des petits gâteaux (trop mignonette), nous dit qu’il n’y a pas de soucis, qu’on ne dormira pas dehors et qu’elle va contacter Airbnb. Peu de temps après, Airbnb au téléphone qui m’explique qu’elle est nouvelle sur le site, qu’elle sait pas bien s’en servir et qu’en fait on a payé pour une personne alors qu’on est deux. Ce à quoi je rétorque que c’est pas vraiment de notre faute, qu’on a déjà payé pour deux voyageurs et qu’on a pas plus à mettre dans la chambre. Au final, elle accepte de nous laisser dormir chez elle même si ce n’était pas le bon prix ! Ouf !

 

Après ce yoyo émotionnel, on pose les affaires, on commence à s’installer et on va faire quelques courses au supermarché du coin ! Caissières et les clients contents d’entendre du français, s’intéressent un peu à notre voyage ! En sortant dans la rue, une dame nous interpelle : « Vous êtes français? » – « Euh oui.. ». Il s’agit de Theresita, une professeur de français à Puerto Madryn qui aime bien pouvoir rencontrer de vrais français avec qui échanger. Elle nous propose, si nous sommes d’accord, de nous inviter à diner avec quelques un(e)s de ses élèves un soir pour pouvoir partager un repas en français ! Super contents, on accepte volontiers ! On échange nos coordonnées, et on reprends notre chemin.

 

 

 

On a échangé puis on a convenu de faire ce diner mercredi soir pour notre dernière soirée à Puerto Madryn ! Puisque nous n’avons pas eu de wifi pendant quelques jours, on peut se permettre un petit bond dans le temps pour vous raconter ce fameux diner ! A 21h mercredi, nous avons débarqué chez Thérésita avec le dessert (un petit brownie fait en speed avant de partir) ! Elle nous a super bien accueillie dans sa charmante demeure et nous avons pu discuté de son métier, ses élèves, la vie à Puerto Madryn. La première élève est arrivée, Caroline, une cuisinière en herbe qui avait ramené des petites pizzas faites maisons ! Puis Thérésita est allée chercher des empanadas pour le repas de ce soir et y en avait pour tous les goûts (poulet, steak, jambon/fromage..) :). En attendant nous avons un peu discuté avec Caroline jusqu’à l’arrivée de Milagros et qu’elle fut pas notre surprise ! Il s’agissait de la fille qui nous avait parlé un petit peu français à l’agence de voyage avec laquelle nous avons réservé une excursion il y a quelques jours ! Improbable… On parlait d’elle deux minutes plus tôt avec Thérésita quand elle nous demandait si nous avions entendu des personnes parlaient français depuis notre arrivée à Puerto Madryn. Nous nous sommes rapidement mis à table pour un repas à la bonne franquette ! C’était super sympa ! Thérésita et les filles sont juste géniales, elles nous ont mis à l’aise, les discutions étaient intéressantes et super naturelles, on avait l’impression de déjà les connaître. Une super expérience qui était le résultat d’une vraie coïncidence :). Tellement captivés que nous sommes rentrés à minuit et demi bien que tout le monde travaillait le lendemain et que nous devions nous lever tôt ! Un très bon moment qu’on a partagé avec les filles qui marquent aussi notre aventure pentagonienne :).

 

 

Prochaine destination : Puerto Madryn pour notre deuxième jour !

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. Christèle

    Voilà de belles rencontres qui vous marquent dans un voyage comme le vôtre

    13 octobre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      C’est exactement ça, on passe peu de temps avec les personnes que l’on rencontre mais ce sont des moments très forts ! 🙂

      15 octobre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :