J+347 Tikka Masala !
Défi Inde Inde & les îles Jaipur

J+347 Tikka Masala !

Défi n°251 proposé par Clémence Souchet : « Manger du poulet tikka, ou du poulet masala »

 

 

La nuit dans le train n’a pas été aussi confortable que ce que nous aurions pu imaginer. Et oui, nous pensions bêtement qu’avoir pris une 3ème classe climatisée (6 fois le prix de la classe d’en dessous « sleeper » que nous avons testé l’autre fois), allait nous permettre de dormir correctement… C’était sans compter sur le manque de respect des locaux. Nous étions dans un wagon avec des touristes espagnols et, chacun s’est allongé sur son lit couchette, en installant les coussins et les draps qui étaient fournis. À 5h du matin, nous nous arrêtons dans l’une des gares pour faire monter des locaux, et notamment une dame qui devait prendre la place restante tout en bas, à côté de la mienne. Elle était accompagnée de son fils et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont fait une entrée en fanfare. Ils ne parlaient pas, ils criaient. Ils ont ensuite allumé la lumière, ce qui peut se comprendre pour pouvoir s’installer, puis ils ont carrément décidé d’ouvrir les rideaux alors que tout le monde était couché (les autres wagons étaient toujours dans le noir et paisiblement installés dans le silence). La tension commençait à monter, et puis voilà que le fils de cette dame s’assoit tranquillement sur mon lit. J’essaye de me rendormir tant bien que mal, et Loick commence à leur demander de se taire, appuyé par l’espagnol qui en remet une couche. « Oui, oui », et 2 secondes plus tard, ils reprennent leurs discussions comme au café du coin. On éteint les lumières (15min c’était assez suffisant pour s’allonger sur un lit), mais le fils s’entête à ouvrir les rideaux, en nous disant « il est 5h30 ». Premièrement, personne ne t’a embauché pour faire le réveil matin on se débrouillera très bien tout seul, et deuxièmement, nous nous sommes déjà retrouvés dans les rues indiennes à 5h30 du matin, personne n’est levé donc faut pas nous jouer la carte du « c’est culturel, on se lève tôt ici ». La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est le moment où je me suis repositionnée, et qu’il a carrément décalé mes jambes (sur mon propre lit) pour pouvoir s’assoir. Je lui ai dit de dégager, poliment mais fermement, et l’espagnol a pris le relai en lui faisant comprendre que s’il n’avait pas de couchette pour lui, c’est qu’il n’avait pas payé pour être ici, il serait donc prié de sortir du train. C’est à ce moment qu’il nous a fait comprendre qu’il accompagnait juste sa mère. C’est une grande fille (env. 60ans) et ça fait 30 minutes qu’elle est installée donc ta présence n’est vraiment plus requise, phrase qu’il a enfin du comprendre car il s’est en allait. Hallelujah ! Fort heureusement, désormais seule, la maman s’est tu. La seule chose qui a ponctué notre sommeil, ce sont ses rots dégueulasses à répétitions… Ils n’ont clairement pas la même éducation, ou le même rapport aux autres et au respect. C’était notre petit coup de gueule d’intolérance, et en même temps à 5h du matin, on a légèrement plus de mal à accepter les différences culturelles ;).

 

 

Toujours est-il que nous sommes arrivés vers 13h à la gare de Jaipur avec notre chauffeur de tuktuk qui nous attendait pour nous amener à l’hôtel. Autant vous dire que ce fut un trajet qui nous a plongé dans le bain, en nous rappelant que nous sommes bel est bien en Inde. Disons que la circulation était horrible, que nous avons croisé des enfants nus, des vieux sikhs torse nus avec leur turban, des charrettes pour vendre des fruits ou des fleurs, des vaches, des chèvres, des chevaux, des éléphants et des chameaux (en pleine ville hein), une manifestation politique, des ruines mais aussi des temples et de beaux hôtels. Le pays du contraste et de la désorganisation.

 

 

Arrivés à l’hôtel, changement d’ambiance. Nous sommes véritablement rentrés dans un PALACE. On a rigolé un moment en constatant qu’on nous avait installé dans la chambre « pigeon » (c’est fou comme on se fait bizuter ;)), mais l’architecture de l’hôtel est magnifique, notre chambre est sublime (la meilleure depuis notre TDM je crois), et le patio avec la piscine envoi du rêve. Ça se sent que nous avons augmenté le budget hôtel pour les 2 dernières villes, histoire de terminer en beauté et d’en profiter un maximum ;). Et justement, nous sommes restés dans cette chambre deluxe une bonne partie de l’après midi pour récupérer de cette nuit pas très reposante. Nous avons fait un petit plouf dans la piscine et nous sommes allés manger.

 

 

 

Pour ce repas, nouveau défi de Clémence ! Nous voulions faire ce fameux défi du poulet tikka ou du poulet masala, mais première difficulté, aucun restaurant non-végétarien à moins de 2 km de notre hôtel. Tant pis, on ne se laisse pas abattre, nous choisissons un restaurant sympathique, très propre et avec une grande carte indienne à des prix corrects. En observant la carte, nous tombons sur le Graal : un paneer tikka masala. Le combot parfait. Il faut savoir qu’un poulet tikka, c’est de la viande marinée avec des épices et du yaourt puis grillée au four, et que le terme masala fait référence à une sauce composée de plusieurs ingrédients (jus de viande, tomate, lait de coco, piment,…) et de différentes épices qui portent ce nom. Si vous êtes des lecteurs assidus, vous n’êtes pas sans savoir que le paneer c’est le fromage indien qui ressemble au tofu (et qui n’a pas vraiment de goût en soit). En prenant ce plat, ça nous permettait de goûter à toutes ces spécialités typiques de l’Inde, que nous avons commandé avec un peu de riz et en précisant « no spicy ». Autant vous dire que c’était vraiment délicieux et pleins de saveurs, mais qu’au fur et à mesure des bouchées, nous commencions à avoir la bouche en feu ! Ça a été très compliqué de terminer notre assiette, heureusement que nous avions précisé « no spicy ». Nous n’imaginons même pas ce qu’est la version classique, le plat ne doit plus avoir aucun gout ! En tout cas, c’était une bonne découverte culinaire, merci Clémence ;).

 

 

 

 

 

 

Prochaine destination : Jaipur, des idées?

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+350 Une photo devant le Taj Mahal !

J+349 Rencontrer Himanshu…

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. clemou

    L’histoire du lit ca me fait trop rire !! Rappelle toi, ma nuit dans le train c’était pareil j’ai vécu la même chose je m’étais réveillée et 3 mecs sur mon lit !!! Il y en a un meme qui m’avait touché le cul je voulais tous les tuer !!!

    13 août 2018 Répondre
  2. Christèle

    Trop « drôle » votre voyage en train 🚊…tes commentaires vont me manquer ☹️
    À votre retour vous allez être les seuls français à trouver la SNCF formidable 👍
    Et que dire des embouteillages…vous allez avoir un œil détaché…sauf que quand c’est pour partir au boulot c’est pas pareil 🤪

    14 août 2018 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :