J+340 Vêtir un sari !
Défi Inde Inde & les îles Jodhpur

J+340 Vêtir un sari !

Défi n°245 proposé par Marion Sanz et Justine Hubert/Kus : « Passer une journée en tenue locale »

 

Après un réveil tranquille et un bon petit déjeuner dans ce bel hôtel, nous nous sommes préparés afin d’aller découvrir le centre ville de Jodhpur. Nous avons négocié notre tuktuk qui nous a déposé aux abords du Sardar market ! Le moins qu’on puisse dire c’est que nous avons été directement plongés dans cette frénésie indienne avec une foule d’hommes qui slalomaient entre les tuktuks et les multiples stands. Une ancienne arche très jolie marque l’entrée de ce marché, et donc de la vieille ville. Les allées sont organisées autour de cette tour de l’horloge, vestige de l’empire colonial, qui se dresse au milieu de la place. Cet endroit a beaucoup de charme même si le plaisir est beaucoup moins présent avec tous ces regards et ces sollicitations.

 

 

Nous ne savions pas à quoi nous attendre en arrivant ici, et nous avons été contents de constater qu’il y avait pleins de stands de vêtements en tout genre. Depuis notre arrivée (et même depuis le Sri Lanka), je cherche à acheter une robe typique de ces pays que je trouve féminine et élégante. En discutant avec des vendeuses qui portaient cette fameuse robe, j’ai pu apprendre qu’il s’agissait tout simplement d’un sari. Totalement enjouée à l’idée de me montrer tous ses produits, elle a souhaité me faire essayer l’un d’entre eux. Même si la couleur ne me plaisait pas, j’ai beaucoup aimé le style, qui était pile poil ce que je recherchais. Après quelques essayages, une tentative de mémorisation de la manière de le mettre, et une bonne négociation, j’en ai acheté 2 pour 540 roupies (6€).

 

 

Désormais habillée en indienne, nous avons poursuivi notre chemin dans les petites rues de la vieille ville. Alors que je souhaitais me vêtir traditionnellement pour passer inaperçu, c’est véritablement tout l’inverse qui s’est produit. Les femmes comme les hommes me dévisageaient, mais cette fois-ci pour me faire des compliments sur la robe et sur le fait que je ressemble à une indienne. Pour la première fois, leurs regards avaient changé et étaient devenus plus bienveillants que malsains, ce qui nous a fait vraiment plaisir. Ça donnait le sentiment d’avoir été acceptés, même si ça ne change rien au fait qu’on soit souvent sollicités. Et justement, au détour de l’une de ses rues typiques, nous avons été alpagués par un homme qui a remarqué la robe, et qui m’a proposé de faire un tatouage au henné pour compléter l’ensemble traditionnel. Il nous a fait entrer dans sa petite maison bleue et nous a présenté sa femme qui est justement professeur de tatouage au henné, et qui avait tout un book de ses créations. J’ai choisi l’un des modèles et la couleur orange, et la femme a pris mon bras et son tube d’encre pour commencer le dessin. Bien qu’elle ne parlait pas très bien anglais, nous avons pu échanger quelques mots. C’était pour le moins atypique de se retrouver assises toutes les deux en tailleurs et en sari, dans sa chambre pendant qu’elle me tatouait le bras. En attendant que le produit sèche, nous avons été faire un tour sur leur rooftop, l’occasion d’avoir un joli point de vue sur le fort et toute la vieille ville…

 

 

Après les avoir remercié, nous sommes redescendus et nous avons décidé de rentrer à l’hôtel. En effet, nous hésitions à visiter ce fameux fort mais le prix d’entrée pour les étrangers est vraiment élevé (30 roupies pour les indiens, contre 600 pour les touristes). Comme la vue était assez trouble et le temps vraiment nuageux, nous avons pensé que ça n’allait pas valoir le coup… Nous avons préféré retourner à l’hôtel, immortaliser cette tenue vestimentaire pour valider le défi, et profiter de la piscine (même avec les nuages, la chaleur désertique est au rendez-vous!).

 

 

Prochaine destination : Jodhpur, des idées?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+350 Une photo devant le Taj Mahal !

J+349 Rencontrer Himanshu…

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. Christèle

    Ça te va à ravir

    5 août 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      Merci beaucoup tata <3

      5 août 2018 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :