J+326 Donner à manger à un singe
Asie du Sud Est Dambulla Défi Sri Lanka

J+326 Donner à manger à un singe

Défi n°233 : Donner à manger à un singe !

 

Ce matin nous avons été réveillés en fanfare avec beaucoup de bruit provenant du toit. Nous entendions comme des chats qui couraient et sautaient sur la tôle. Forcément, ça nous a sorti du lit, et nous sommes allés au petit déjeuner, toujours préparé avec amour par la sœur de Bob. Nos tartines à la main, elle nous explique qu’ils ont essayé de chasser les singes ce matin qui squattaient leur toit. C’était donc ça ! Il parait qu’il y en avait une quinzaine et qu’ils ont utilisé leurs armes « locales » ; les pierres. Ça n’a pas trop aidé car ils sont restés un moment. C’est assez fou de constater qu’ils sont aussi nombreux que les chats chez nous, et qu’ils vivent avec nous sans problèmes (ce sont plus les locaux qui cherchent à les chasser, surement par peur qu’ils viennent voler de la nourriture).

 

En ce début d’après midi ensoleillé et pour ce premier jour à Dambulla, nous avons décidé de visiter le temple situé juste à côté de chez nous ; le golden temple. Sur le chemin, constatant que les singes sont nombreux, nous avons fait demi-tour et nous sommes allés chercher une petite banane. Elle était un peu trop mûre et ouverte depuis quelques jours, donc je pense que la sœur de BOB ne nous en voudra pas trop. Le temps de rentrer dans notre guesthouse les singes étaient parti, nous l’avons donc mis sur le côté du sac pour plus tard, persuadés que nous en recroiserons très prochainement.

 

Nous avons démarré notre visite en étant attirés par un petit chemin de lampadaires sur la montagne qui ne semblait pas très fréquenté. Puisque les portes étaient ouvertes, nous sommes entrés et nous sommes tombés sur un arbre immense avec des petits bouddhas positionnés au niveau du tronc. Nous pensons qu’il s’agit de l’arbre de bouddha, sous lequel il a eu l’ « illumination » puisque le tronc est très large avec ses racines entremêlés, qu’il est très grand mais s’étend surtout en largeur, et qu’il a des petites feuilles vertes au bout de ses branches. Toujours est-il que c’était très majestueux et que les branches créaient une sorte de lieu de prière un peu cachée et très joli. Nous avons débuté notre ascension sur la roche en longeant les lampadaires, et, à mesure que l’on prenait de la hauteur, le paysage derrière nous devenaient vraiment magiques. Une vue dégagée sur les montagnes et les forêts.

 

 

Une fois au sommet, il fallait payer un droit d’entrée pour accéder à la grotte de bouddha, gratuite pour les locaux qui étaient vraiment nombreux à y entrer. Comme nous avons déjà vu beaucoup de temples et de grottes en Asie (ce n’est pas vous, lecteurs assidus qui allaient dire le contraire), nous avons préféré manquer la visite plutôt que de payer l’entrée (8€ par personne). Rien ne sert de s’en dégoûter. En redescendant, nous avons pris l’autre chemin, vers une immense statue de bouddha qui domine la colline. Sur ce trajet, nous avons croisé de nombreux singes à quelques mètres de nous qui ne semblaient absolument pas dérangés par notre présence. Avec cette vue sublime derrière eux, nous avons essayé de nous approcher pour faire des photos, certains ne bougeaient pas d’un pouce, et d’autres étaient un peu plus peureux. Nous avions toujours notre banane sur nous, sur le côté d’un sac, et nous avions repéré une famille à laquelle nous souhaitions la donner, d’autant que nous voulions voir si elle allait être partagée et comment la famille allait réagir. Le souci c’est qu’en agrippant la dite banane, cela a attiré un autre singe qui s’est placé devant nous, en attente. On s’est fait grillés. Plus le choix, c’était trop cruel de ne pas la lui donner, Loick l’a donc tenu à la main, et le singe a attendu qu’il lui jette. Il l’a ouverte en un temps record, mais il s’est attiré la jalousie des autres singes qu’ils l’ont poursuivi pour en avoir…

 

 

 

Désormais en bas de la montagne, le site de ce fameux golden temple est vraiment magnifique ! Les fleurs en contrebas, la statue géante de bouddha, les moines bouddhistes en statue à la file indienne sur le côté, et une stupa dorée juste devant. C’est vraiment beau et bien entretenu, nous avons bien fait de nous y rendre. Sur le chemin de retour, nous sommes passés sur un petit marché local pour déguster un jus d’orange fait maison (effectivement, on tente des choses un peu risquées pour l’estomac), avant de rentrer à la maison :).

 

 

 

Prochaine destination : Dambulla, des idées?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :