J+280 Prendre la même pose..!
Asie du Sud Est Défi George Town Malaisie

J+280 Prendre la même pose..!

Défi n°203 proposé par Fabienne Tersac :  » Trouver cette œuvre représentant le basket dans la ville. Vous prendrez la même pose comme sur cette image ! « 

 

Pour cette première journée sur George town, nous avons décidé de nous concentrer sur le centre ville qui doit en valoir la peine, puisque la ville est tout de même considérée comme la 4 ème meilleure destination du monde selon le Lonely Planet (Rien que ça!). Armés de l’appareil photo, nous avons emprunté une carte à la réception tout en posant quelques questions sur l’une des fameuses œuvres de street art que nous devions retrouver! Par chance, elle a pu nous trouver un plan touristique sur lequel figure à la fois les monuments à ne pas louper, ainsi que les principales œuvres de street art, dont celle des enfants qui jouent au basket. Nous nous sommes mis en tête d’essayer de repérer toutes celles qui sont présentes sur notre carte…

 

Notre petit périple débute par notre rue, la Love Lane, qui possède d’anciens bâtiments vraiment sympathiques et quelques œuvres de street art, ce qui lui donne une atmosphère particulière. Nous sommes ensuite allés au nord pour retrouver la mer, tout en découvrant l’église Saint George et la Cour Suprême. Une fois sur la jetée, nous avons enfin pu nous rendre compte que nous nous trouvions effectivement sur une île, et nous avons pu distinguer tous ces gros bateaux de cargaisons, et ces petits pêcheurs du dimanche avec leur simple rouleau de fil de pêche (Il s’avère qu’on est vraiment dimanche!). Sur cette petite promenade près de l’eau, nous avons pu observer le Cenopath qui n’est autre qu’un mémorial de guerre, quelques beaux bâtiments coloniaux en face d’un immense parc vêtu d’une pelouse immaculée, mais également les vestiges de cette époque avec le fort Cornwallis et les restes des remparts.

 

 

En se dirigeant vers le quartier du street art, nous sommes tombés sur la tour de l’horloge de la reine Victoria qui est très impressionnante, et nous avons poursuivi notre chemin sur une longue avenue où nous avons enfin découvert la première œuvre de street art qui figurait sur notre carte ; celle de la moto. Et tout au long de cette balade qui se trouve être principalement dans l’ancien quartier chinois, nous avons eu beaucoup de mal à toutes les trouver. Disons qu’elles se trouvent principalement dans des ruelles, dans des bâtiments ou à l’arrière, ce qui rends la tâche beaucoup plus compliquée ! Nous avions donc l’impression d’être dans une véritable course d’orientation, obligés de demander aux commerçants le chemin vers telle ou telle œuvre, en se retrouvant parfois dans des recoins improbables. Toujours est-il que les œuvres étaient vraiment jolies, d’autant qu’elles jouent soit avec l’endroit, soit avec les éléments du décor qui se trouvent sur place (un vélo, une moto, une balançoire, un muret,…). Elles ne sont pas toutes bien conservées, mais des nouveaux artistes prennent la relève ! Après avoir coché les numéros un par un, nous nous retrouvons avec pour seul et dernier objectif de retrouver cette fameuse partie de basket qui nous manque. En effet, il fallait s’éloigner un chouilla, et se retrouver près d’un restaurant dans une petite ruelle pour la trouver ! Une chance car nous avons pu réaliser le défi de Fabienne, en imitant cette pose, malgré le ballon de basket qui se fait la mal… Défi validé !

 

 

Nous avons ensuite continué notre aventure en découvrant les temples chinois Hock Teik Cheng Sin et Khoo Kongsi, en allant s’aventurer dans le quartier de Little India, en découvrant le vieux centre ville et la mosquée Kapitain Kelling ! Il faut dire qu’en 6 kilomètres d’escapade dans cette ville, nous avons pu nous rendre compte que le mélange des cultures est totalement présent. On retrouve les traces du passé colonial de la Malaisie, sous la coupe anglaise qui se traduit par de beaux monuments imposants et très bien conservés, des rues agréables avec une signalisation très claire qui pourrait facilement faire penser à une capitale européenne dans l’organisation et l’aménagement. D’un autre côté, on retrouve de nombreux temples chinois, des décorations, un style de bâtiment, et des restaurants qui appartiennent à cette culture. Quelques mètre plus loin, on se retrouve totalement en Inde, et on peut observer certains temples bouddhistes. À côté de ça, nous avons aussi l’emprunte musulmane avec de nombreuses mosquées et un bon pourcentage de femmes qui portent le voile, avec quelques hommes qui ont la tenue intégrale. Un sacré mélange et un vivre ensemble qui n’a pas l’air de poser problème ! À cette première visite on peut comprendre cet engouement autour de George Town qui permet de découvrir plusieurs cultures asiatiques, ainsi que les restes coloniaux britanniques, tout en ayant l’avantage d’être une ville agréable et bien organisée ! 🙂

 

 

Prochaine destination : George Town, des idées?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

04 Comments

  1. Christèle

    Mais que fait ton frère à Georgetown ?? À y regarder à plusieurs reprises j’ai vraiment l’impression que c’est Rémi qui prend la position du basketteur ⛹️‍♂️

    6 juin 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      C’est vrai ! Loick l’a remarqué aussi, on dirait vraiment Rémi. Il nous cache peut être une double vie, qui sait ;).

      25 juin 2018 Répondre
  2. fabienne

    Défi réussi…..c’était un petit clin d’oeil pour notre adorable Papy….bisous les aventuriers

    6 juin 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      Un beau clin d’oeil, merci pour le défi maman, gros bisous !

      25 juin 2018 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :