J+28 S’immiscer dans un pèlerinage catholique
Amérique du Sud Argentine Buenos Aires Défi

J+28 S’immiscer dans un pèlerinage catholique

Défi n°29 : S’immiscer dans un pèlerinage catholique !

 

Au programme aujourd’hui ; terminer enfin ces travaux de déménagement du bois et de tout ce qui traine. On a aussi fait un second tour de rangement/nettoyage de leur cuisine, et enfin un petit tour dans le poulailler pour chopper de la terre à mettre sur les plans.

 

Hier, nous vous avions présenté toutes les personnes qui composent la Manzana mais nous avons oublié de vous parler des animaux qui vivent aussi dans cette petite ferme. Tout d’abord, le chien de la famille : Gaucho, qui nous a adopté dès le départ ! Ici les animaux sont pas vraiment choyés comme chez nous, on a bien senti qu’il était en manque d’affection ce chien donc on s’est occupé de lui. Il est un peu foufou, il se tape des accès de folie à courir partout sans raison mais il est aussi super câlin. Dans tous les cas, il nous suit PARTOUT, tous les jours !

 

Ensuite il y a moult poules qui gambadent un peu partout, en fait partout sauf dans leur enclos. Quand elles viennent un peu trop près des plantations, elles se font vite jarter à coup de bille de plomb par un Sébastien agacé par ces « gadjinas » (on trouvait le mot marrant en espagnol)

Et enfin, il y a deux chats roux ! Alors là comme ça vous pourriez dire « Yeuh ils sont tous choupinous! ». Mais ne vous fiez pas à cette impression, ils sont le mal incarné voilà tout. C’est un mâle, et une femelle enceinte, mais très probablement frère et sœur. Et ils sont complètement casse couilles. Ils miaulent toute la sainte journée, ils sont dans tes pattes mais ne se poussent pas quand bien même tu leur marches dessus. Et surtout ils ouvrent le frigo H24 et bouffent toutes les provisions. Un matin, le frigo grand ouvert, ils avaient bouffé une assiette entière de viande hachée qu’ils étaient en train de dégueuler sous la gazinière. Et en parlant de gazinière, on est obligé d’éteindre le gaz à cause d’eux puisque la nuit ils touchent aux boutons parce qu’ils aiment bien l’odeur. Complètement fracassés ces chats !

 

 

Pour le reste des animaux, ce sont surtout des insectes ! Les fourmis font 10 fois la taille de celles qu’on a en France et bizarrement ce sont les toutes petites qui mordent sévères pas celles-ci. Par contre, ça bosse dur et soulèvent carrément des feuilles de salades OKLM.

 

 

Et sinon pour vous faire plaisir, voici le type d’araignée qu’on croise tous les jours, que du bonheur ! ;).

 

 

 

Enfin bref, toujours est il que nous dans l’histoire après le boulot on s’est décidé à aller faire un tour dans le village. On a entendu au loin comme des gens qui parlaient dans un mégaphone mais ça nous a pas plus interpellés que ça. Puis, en marchant, on se rend compte que pas mal de jeunes passent sur la rue principale. Au début on se dit que c’est peut être un cours de sport ou autre. En s’approchant au fur et à mesure, on remarque que c’est pas juste un petit groupe de personne, c’est une horde de gens à perte de vue. Tous habillés en tenue sportive, avec tout ce grand axe principal bloqué. Il y avait pas mal de « stands » sur les côtés, au début on a pensé à une course à pied et puis on a vite remarqué des petits jésus sur les fringues, sur les affiches etc… On est allé demandé à quelqu’un et on a eu notre réponse et la petite histoire. Il s’agit d’un pèlerinage de 60km qui commence dans l’après midi depuis Buenos Aires et se termine à la basilique de Lujan à 8h le lendemain matin. C’était hyper impressionnant de voir tout ce monde et en même temps depuis le Brésil on se rend bien compte que la population est très très très croyante. Pour plus d’infos sur le pèlerinage c’est par !

Alors Ok nous on est pas du genre très croyant si ce n’est pour dire pas du tout mais on s’est quand même lancé le défi de s’immiscer dans ce grand évènement ! On a donc marché quelques kilomètres avec eux, histoire de prendre la température ! L’ambiance était assez sympa, hyper éclectique, avec des stands tous les 100m pour boire, manger, écouter de la musique, etc.. Le problème étant que niveau déchet ils sont déjà bien fournis d’habitude mais là avec cette quantité de bouffe et de boisson distribués, l’avenue est très vite devenue un dépotoir…

 

Après cette sainte expérience religieuse, on a vite rejoint les bras de Morphée pour attaquer le dernier jour de boulot !

 

Prochaine destination : Buenos Aires (Général Rodriguez), toujours dans « La Manzana » !

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. fabienne

    Ce sont les chats de la Belle et le Clochard que tu nous décris là!!!
    Pour les araignées, cela rappelle celles de Marseillan!!!

    4 octobre 2017 Répondre
    • Orane_Lbt

      Un peu oui, ils sont vraiment démoniaques !
      Oh non, Marseillan elles sont mignonnettes ! Celles là sont grosses, poilues, avec des couleurs qui inspirent pas la confiance ^^’

      5 octobre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :