J+246 Manger au marché Ben Than
Asie du Sud Est Défi Ho Chi Minh Vietnam

J+246 Manger au marché Ben Than

Trip avec Rémi et Morgane

Mon frère, Rémi et sa copine Morgane nous ont rejoint sur notre périple d’Ho Chi Minh à Bangkok, pour 2 semaines au Vietnam et au Cambodge.

29.04.18 – 12.05.18

 

 

Destination n°1 – Ho Chi Minh

Notre défi : Manger local au marché Ben Than

 

Ce périple débute à l’aéroport d’Ho Chi Minh, dimanche 29 avril à 13h, lorsque nous avons vu au loin une grande tête dépassée celle des autres, celle de mon frère qui venait d’atterrir, suivi de près par Morgane qu’on avait également hâte de retrouver ! Récupération des impressions de ces 3 vols et de ces 24h de trajet? Nous ne sommes pas frère et sœur pour rien. Pas la même peur, mais le même résultat ; l’avion s’est pas fait pour les Louboutin. Quant à Momo (surnom de Morgane, va falloir vous habituer), elle serait plus du style de Loick, détendue et parfaitement capable de dormir n’importe où ;).

 

Une fois installés dans leur chambre d’hôtel, juste à côté de la nôtre, en plein cœur du premier district d’Ho Chi Minh, nous avons récupérer nos courses (Pas rapide le drive mais on s’en contentera 😂). Plus qu’une simple requête, nous avons demandé des denrées de première nécessité ; du pain aux céréales, du comté (faute de pouvoir amener un fromage plus fort), du Nutella, de la brioche tressée et… du saucisson ! Autant vous dire qu’on frôlait le paradis du bout des doigts ;). Nous sommes allés manger tout ensemble, mais le décalage horaire et la fatigue s’est vite fait sentir. Faut dire qu’avec peu d’heures de sommeil au départ, 24h dans l’avion et dans les aéroports, 3 vols et 5h de décalage, ça fait beaucoup. C’est donc tout naturellement qu’ils sont allés faire une petite sieste pendant laquelle nous en avons profité pour faire quelques emplettes (shorts et robes pour échanger avec les jeans actuels).

 

 

Dans la soirée, nous avons célébrer leur arrivée avec un petit apéro presque français (Seule la vodka était vietnamienne ;)), avant d’aller dans un bar dans la rue piétonne et très rythmée Bùi Viện. Une première journée courte mais sympathique car bien contents d’être enfin réunis !

 

 

 

Le lendemain, nous avons préféré faire un petit tour dans le centre de la ville plutôt que de risquer de s’aventurer aux tunnels de Cu Chi pour réaliser le défi de Laurence Pasquier. Nous n’avions pas d’autres choix, puisque nous avions un bus pour Can Tho à prendre en fin d’après midi au district 5. Nous avons plutôt bien fait car ça nous aura permis de nous balader dans les rues de la ville, de flâner dans les parcs, et surtout de visiter le musée de la guerre qui était vraiment très prenant et très complet. Plusieurs étages qui retracent les faits, exposent les objets et surtout les photos de l’époque. Tellement prenant que certaines photos étaient assez compliquées à regarder (j’ai du m’éclipser d’une section tellement c’était insoutenable pour moi), le pire étant toute la visite consacrée aux conséquences de l’agent Orange pendant la guerre du Vietnam. Le plus insupportable? Avoir trouvé des vietnamiens qui subissent les conséquences de cette catastrophe chimique, s’en servir pour récolter des fonds et voir des chinois avec leur perche à selfie poser avec eux. Le respect s’est envolé à tout jamais. Pour la dernière partie, nous avons observé les avions et les chars utilisés pendant cette guerre qui étaient exposés à l’extérieur. C’est à ce moment que le vent s’est levé et que l’orage a commencé à nous tomber sur le coin de la tête…

 

 

La météo a écourté notre programme et nous a directement mené au fameux marché Ben Than en milieu d’après midi. Une très bonne idée, d’autant que nous ne savions pas qu’il était couvert. Nous étions content de leur montrer un premier marché en Asie, qui était pour le moins chargé ! Après quelques coups d’oeil sur les étalages, nous nous sommes décidés à manger local, une épreuve pour Rémi qui a un peu de mal avec la cuisine asiatique. Alpagués à chaque allée, nous avons finalement commandé des nems, rouleaux de printemps et des pâtes cuisinées. Nous avons eu une validation de Momo et de Rémi qui n’a pas trop mal apprécié l’expérience…

 

 

Le ventre plein, nous nous sommes dirigés vers notre FutaBus que nous avons pris vers 18h pour nous rendre à Can Tho. Un premier bus couchette pour 3h de trajet, et une arrivée de nuit à la station de bus de la ville. Nous avions réservé un bungalow en pleine campagne et c’était une sacrée épreuve pour trouver notre logement, même pour notre chauffeur de taxi. Il nous a déposé au mauvais endroit mais ça s’est avéré être une bonne chose puisque dans cette guesthouse il été possible de manger et nous avons rencontré une volontaire française avec qui nous avons pu discuter et faire une petite visite nocturne des environs. Faut dire que notre logement, 300m plus loin, est tenu par un vieux couple de vietnamien qui ne parle pas anglais (et ne le comprenne pas non plus), et qu’il n’y a que des bungalows. Et c’est donc sur cette grosse journée pleines de découvertes que nous nous sommes couchés en mettant le réveil pour 4h demain pour aller faire le marché flottant.

 

 

 

Prochaine destination : Can Tho, des idées?

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

04 Comments

  1. Christèle

    Trop contente de vous relire et d’ avoir un récit détaillé de vos aventures
    Ça me manquait

    13 mai 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      C’est vrai qu’on a fait une sacrée pause, mais ça nous a permis de profiter un maximum 😉

      15 mai 2018 Répondre
  2. FABIENNE TARTAS

    OUI OUI contente également de reprendre un peu de lecture….des bisous

    15 mai 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      Bien contents de vous faire plaisir, l’écriture nous avait manqué ;). Gros bisous <3

      21 mai 2018 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :