J+237 Sauter depuis le bateau!
Asie du Sud Est Cat Ba Défi Vietnam

J+237 Sauter depuis le bateau!

Défi n°180 proposé par Vincent et Maureen : « Cap ou pas cap de se baigner dans la baie d’halong? Ou même de sauter depuis le bateau? « 

 

Réveil à 7h, nous avons rejoint l’accueil de l’hôtel qui était en train de préparer le petit déjeuner pour toutes ces personnes autour de la table. En discutant, nous avons appris que nous partions tous pour le même tour (à cette heure là, il y avait de grandes chances!) et que nous étions beaucoup de francophones : 2 amies belges, 2 amies canadiennes et 2 amies françaises (Que des filles!). Étant à côté des belges pour déguster notre pancake, nous avons commencé à bien sympathiser. Un minibus est venu nous chercher vers 8h pour nous amener au port de la baie d’Ha Lan sous une petite pluie (on a jamais autant espéré que la météo se soit trompée). Nous avons vu notre bateau arriver, et nous étions contents de constater qu’il avait pas mal de charme, qu’il ressemblait aux bateaux que l’on pensait rencontrer sur la baie et qu’il était assez spacieux. Nous étions une bonne trentaine à bord mais ce n’était pas dérangeant (bien au contraire), et au vu du prix de l’excursion (9€ la journée), il était bien logique que nous n’allions pas être tout seul !

 

 

Nous nous sommes donc posés avec nos bruxelloises, Candice et Laura qui sont parties pour 8 mois en Asie. Au fil des discussions, nous avons également observé le paysage qui, malgré le temps pourri, est franchement saisissant ! Ces montagnes qui sortent de l’eau, ces petites plages perdues, l’eau très bleue, les villages flottants, c’était à couper le souffle. Nous avons fait un premier arrêt vers 9h30 pour aller faire un peu de kayak. L’organisation était un bordel monstre (en Asie? Noooon jamais) puisque nous étions plusieurs tours et peut être une centaine de personnes pour 50 kayaks max. Nous avons eu de la chance pour une fois, et nous avons réussi à passer entre les mailles du filet pour récupérer un bateau assez vite. Nous sommes un peu mitigés sur le kayak. D’une part, c’était vraiment très beau, on s’est sentis privilégié d’avoir l’occasion de découvrir la baie en liberté totale en pouvant passer sous des grottes. Il n’y avait plus qu’à ouvrir grand les yeux et s’émerveiller. D’un autre côté, il y avait un peu de monde ce qui pouvait s’avérer gênant, mais le plus triste c’était surtout les déchets qui étaient nombreux à flotter. Ça restait assez propre pour l’Asie mais c’était bien dommage de constater tout ce plastique dans ce panorama magique. Nous avons tout de même bien apprécié l’activité qui s’est, bien entendu, finie en grosse bataille d’eau (car nous sommes des enfants), avec plus d’eau dans le kayak que dehors !

 

 

Maintenant tout plein de sel, nous sommes remontés dans le bateau pour déguster un sacré festin, compris dans notre journée. Du riz, des légumes, du poisson, de la viande, des œufs, du tofu, des cacahuètes, de la sauce soja, c’était un buffet royal à se partager sur chaque table. Nous avons continué notre tour en bateau en naviguant à travers la baie d’Ha Long, avant de revenir sur la baie d’Ha Lan et de s’arrêter près d’une petite plage perdue. L’occasion de réaliser notre défi du jour qui était de sauter du bateau ! Ni une ni deux, accompagnés de Candice qui n’a peur de rien, nous avons passé la barrière et nous nous sommes jetés à l’eau. La hauteur n’était pas tant effrayante (surtout pas après le Grand Canyon de Chiang Mai), l’eau un peu saisissante, mais le plus perturbant, ça a été la chose très gluante sur laquelle mes pieds se sont enfoncés… Une méduse! Et effectivement, au moment de re-sauter, Loick et Candice ont repéré d’énormes méduses qu’on pouvait très bien voir depuis le bateau (ce n’était pas mon cas, aveugle que je suis sans mes lunettes). Nous avons fait attention à sauter bien à côté et nous avons finalement rejoint la plage tous les 4 sur laquelle nous avons discuté avec d’autres voyageurs. Au moment de repartir, en constatant sur d’autres bateau que l’on pouvait sauter d’encore plus haut, nous sommes montés sur le « toit » pour se lancer. En attendant notre tour, puisque des gens sautaient juste en dessous, certaines personnes nous ont mis en garde en nous affirmant qu’il y avait des rochers en dessous (entre temps, le bateau avait tourné et dérivé). Prêts à se lancer, nous avons finalement réfléchi à deux fois, et nous avons pensé qu’il serait plus judicieux de tenter le saut à bâbord. Ayant vu juste devant nous un monsieur faire son saut, il nous a confirmé qu’ici il y avait de la profondeur et qu’on pouvait y aller sans hésiter, ce que nous avons fait. En remontant à l’échelle de l’autre côté, j’ai pu constaté que j’avais pied sur un gros rocher. A quelques minutes près, nous aurions pu finir tétraplégique ou décédé, une bonne chose qu’il y avait des personnes qui aient sauté avant nous !

 

 

Comme des enfants après ce petit moment d’amusement, nous avons rejoint le haut du bateau pour la suite de la balade. En discutant, nous avons fait la rencontre d’un couple de tourangeaux avec leur amie (comme quoi, le monde est petit!), mais j’ai également beaucoup parlé avec une famille en vacances qui n’arrêtaient pas de saluer notre projet et d’être véritablement contents pour nous et presque fiers. Ça nous a vraiment touché et je n’ai pu qu’encourager sa fille, captivée par notre histoire, à partir un jour elle aussi. Toutes les personnes rencontrées sur ce bateau étaient vraiment adorables!

 

Nous en venons à la dernière étape de notre tour ; l’île aux singes ! Elle portait bien son nom puisque nous avons croisés pas mal de petits singes qui viennent quémander (et voler) de la nourriture. Nous nous sommes donc pas trop approchés, nous avons préféré enfilé les chaussures de trek et nous sommes partis atteindre le point de vue qui semblait valoir le détour. Accompagnés de nos belges, nous avons commencé à grimper mais nous nous sommes rapidement arrêtés puisqu’il y avait, accrochez vous bien, une file d’attente… Et oui, le passage étant relativement étroit et assez compliqué, il n’était surtout pas adapté au nombre que nous étions. Avec tous ces bateaux, et toutes ces personnes qui montaient et descendaient, cela était vraiment compliqué de se frayer un chemin. Au bout de 30min, nous réussissons enfin à atteindre le sommet et l’attente en valait la chandelle ! La vue était SUBLIME ! Un des plus beaux panoramas que nous ayons pu voir et ce malgré les nuages, donc on imagine très bien tout le potentiel de ce lieu avec une vue dégagée !

 

 

Après cette petite balade, nous sommes remontés une dernière fois dans ce bateau où nous avons continuer nos discussions. Nous sommes repassés aux villages flottants où nous avons pu observer les locaux dans leurs petites cabanes, les supermarchés sur barque, et même des chiens qui couraient sur ces structures. Une fois rentrés sur la terre ferme, bien contents de cette petite excursion, nous sommes retournés à l’hôtel réclamer la bière offerte comprise avec l’excursion. L’occasion d’apprendre à connaitre davantage les canadiennes et les françaises, et de les inviter à poursuivre ce moment dans le petit restaurant local dans lequel nous souhaitions manger ; le Yummy. Une tablée de 7 filles (et Loick) pour un repas très bon et très sympathique. L’aventure s’est ensuite poursuivie au bar où nous avons abandonné nos canadiennes qui partaient tôt le lendemain. Nous avons donc continué la soirée avec Marina et Mélissa, deux infirmières sur Lyon en stage de formation d’un mois sur Ho Chi Minh. Avec elles, nous avons fait deux parties de billard très drôles car les équipes n’avaient pas du tout le même niveau et pourtant c’était ceux qui avaient le moins d’expérience et qui n’arrivaient souvent pas à toucher ne serait-ce qu’une boule qui ont gagné ;). Nous ont ensuite rejoint un couple de voyageur avec lesquels nous avions discuté avant de partir au restaurant ; Romain et Justine en trip pour 2 mois et qui se sont rencontrés dans une colonie de vacances (en tant qu’animateur). Avec cette petite équipe, nous avons fait des jeux, et nous avons passé un super moment (une fois encore) qui s’est terminé avec nos belges à 2h du matin.

 

 

 

Une journée au top du top que voici résumée en vidéo…

Prochaine destination : Hoi An, des idées?

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :