J+21 S’improviser pianiste au palais législatif
Amérique du Sud Défi Paraguay

J+21 S’improviser pianiste au palais législatif

Défi n°22 : Jouer un air de piano dans l’ancien palais législatif d’Asunción.

 

Aujourd’hui, c’était la suite de la découverte de la capitale Paraguayenne. Après quelques crêpes et beignets à la banane concoctés par Laurence notre hôte, nous nous sommes mis en marche pour le muséo de las memorias. C’est un endroit que Laurence nous avait conseillé pour en apprendre d’avantage sur le passé politique du Paraguay. C’est un petit musée gratuit qui ne payait pas de mine et qui est tenu par des bénévoles présent pour nous partager leurs vécus de la dictature Paraguayenne, encore bien récente. En effet, après avoir connu déjà plusieurs guerres et conflits (guerre de la triple alliance) un monsieur tout vilain dénommé Stroessner est arrivé au pouvoir en 1954 pour 35 ans de dictature sympathique. Bien que tout soit expliqué en Espagnol, on a pu comprendre que cet homme charmant est son acolyte Robert Thierry (Lieutenant Colonel) ont été à l’origine de nombreux meurtres, tortures, détentions dans des camps, violences… (à l’origine de l’Opération Condor aussi). Ce musée est situé dans l’ancienne prison policière des opposants politiques (lieux des tortures). Après avoir fait un tour dans toutes les pièces, jeter un œil aux objets, aux écrits, aux maquettes et aux témoignages, on a été faire un tour dans la prison laissée telle quelle et visionner un petit reportage. Pour la fin de l’histoire, sur les 8 principaux commanditaires de tout ça, seuls 4 sont emprisonnés et le M. Stroessner il s’est exilé tranquilou pépouze ! En vrai, c’était super intéressant et l’homme qui nous a fait visité et qui a essayé tant bien que mal de nous expliquer la visite était très touchant.

 

Après cela, on a fait un petit tour du côté du Cabildo, ancien palais législatif d’Asunción transformé en musée. On a donc fait un petit tour parmi les œuvres, et l’exposition sur les immigrés. Au premier étage, on avait notamment un bel aperçu sur le bidonville avant de tomber sur un auditorium où les sénateurs se réunissaient auparavant. On a trouvé un piano sur le côté, alors on s’est lancé le défi de jouer un petit air (le seul qu’on connaisse) ! En exclusivité totale, en avant première de leur tournée mondiale, voici les premières notes du futur hit interplanétaire : « Au clair de la Lune » en do mineur 😂. Personne pour nous applaudir en fin de séance, quelques regards intrigués en sortant mais défi effectué !

 

 

 

 

 

Après cette journée riche en information (ça change d’avoir une guide française), on s’est fait une petite soirée à l’hôtel ! On avait acheté 2/3 légumes, du salami, des chips et on a enfin pu ouvrir la bouteille de Cachaça qu’on se trimballe depuis le Brésil. On a inventé un cocktail de Caïpirinha avec du Sprite et des citrons vert et c’est passé crème. On a partagé ce petit apéro avec Laurence et Lénaick, un mec de Bourgogne qui en est à son 8ème mois de trip et qui revenait de la Bolivie. C’était une soirée super intéressante où l’on a tous partagé nos expériences, discuter de voyage et d’autres… Et histoire de rentre notre tarot moins triste, on a également fait quelques parties tous les quatre ! Une manière de terminer en beauté notre dernière nuit au Paraguay. Demain, c’est 22h de bus qui nous attende pour rejoindre Buenos Aires…

 

Prochaine destination : le BUS pour Buenos Aires ! Des idées?

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

01 Comment

  1. Christèle

    Merci pour cette leçon d’histoire géographie 😘C’est plus intéressant qu’au lycée

    23 septembre 2017 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :