J+177 Un souk au Qatar !
Défi Doha Qatar

J+177 Un souk au Qatar !

Défi n°135 : Se rendre dans un souk au Qatar !

 

Pour notre dernière journée à New York, nous n’avons pas fait grand chose d’intéressant puisque nous avons du nous préparer pour la suite de notre séjour ! Nous étions supposé terminer les bagages et aller soit au quartier des artistes de Brooklyn ou au Greenwich village à Manhattan pour réaliser l’un de nos défis dans MC Sorleys Old Ale House. Manque de bol, une fois prêts et dans la gare de métro, j’ai eu de grosses douleurs qui nous ont forcé à faire marche arrière…

 

Nous attendions qu’Émile finisse sa journée de travail car nous devions le rejoindre et passer notre dernière soirée ensemble, d’autant que nous avions pas mal de choses à lui passer. Nous l’avons donc rejoint en début de soirée, quand ça allait un peu mieux pour moi, et nous avons été mangés ensemble près de chez lui, avant de se trouver un petit pub avec un jeu de fléchettes qui nous aura occupé le reste de la soirée ;).

 

 

Après quelques heures de sommeil, à peine 3h pour être précis, nous nous sommes rendus vers 5h au bus pour nous emmener à JFK. Un aéroport juste énormissime (à New york? Étonnant non?) et nous avons eu la chance d’être déposés au terminal de Qatar Airways ! Quelques heures d’attente très stressantes plus tard (l’avion et moi on est toujours pas copains), nous embarquons à bord de ce Airbus A350 pour 12h de vol en direction de Doha ! Alors que j’étais sans dessus dessous à l’idée d’embarquer pour un trajet aussi long, il s’est avéré qu’une fois dedans, ça allait beaucoup mieux. D’une part, parce que le pilote était vraiment très bon avec un décollage que je n’ai même pas senti, d’autre part, parce que l’avion semblait assez « rassurant » avec un personnel aux petits soins, et également car nous nous sommes fait un compagnon de route qui m’a un peu distraite de mon angoisse. Un népalais, futur docteur aux États-Unis qui retournait voir sa famille, en attendant les résultats de son concours ! Nous avons eu des secousses pendant au moins 2h au dessus de l’océan, mais rien de très impressionnant :). Et donc, comme le décollage, l’atterrissage s’est effectué d’une douceur comme nous avions rarement vu. Nous sommes donc partis à 10h de New York, le 20 Février et nous avons atterrit à Doha le 21 Février à 6h55 (ce qui correspondait pour nous à 22h la veille).

 

Sur place, nous nous sommes rapidement rendus à l’immigration pour obtenir un visa (gratuit si nous sommes français, au passage). Notre tampon sur le passeport, nous avons pris une carte de bus et nous sommes donc sortis de l’aéroport assez tôt pour rejoindre la ville. La surprise a été totale car nous ne savions absolument pas à quoi nous attendre et que cette ville est vraiment perturbante. Il y a un côté traditionnel avec des bâtiments assez « historiques » (bien que ce soit une ville construite de toutes pièces au beau milieu du désert), des pirogues sur l’eau turquoise qui borde la ville, mais d’un autre côté, on a la modernité des immenses buildings, des belles voitures, ça sent le luxe à plein nez. On est entre le luxe et la tradition et ça donne un mélange assez farfelu !  Quoiqu’il en soit, nous étions content de retrouver la chaleur (avec 25° à 8h le matin), le parfum de la mer avec une eau vraiment translucide (en pleine ville c’est assez rare pour être souligné).

 

Comme il était tôt, nous avons d’abord fait une petite balade sur la corniche avec un anglais que nous avons rencontré dans le bus, et qui avait, lui aussi, une escale d’une journée dans le pays. Nous avons ensuite rejoint le musée des arts islamiques que nous souhaitions voir, d’autant qu’il est gratuit. A l’intérieur, la décoration, l’agencement et l’architecture du bâtiment est complétement unique et assez bluffant (en profitant d’une belle vue sur la ville). Il  y a 3 niveaux de visites où on peut admirer des œuvres islamiques de tous les horizons, allant du 7ème au 19ème siècle ! Nous avons appris qu’avec 800 choses exposées, cela représentait déjà la plus grande collection d’art islamique au monde, c’est pourquoi ils ont fait les choses en grand, avec un bâtiment installé sur une baie artificielle et qui a tout de même coûté 350millions de dollars (rien que ça?) !  Une chose est sure, les œuvres étaient vraiment bien mises en avant, la visite était vraiment agréable, d’autant que les œuvres et les objets sont vraiment magnifiques ! Nous n’avons pas payé pour l’audioguide qui ne nous aurait pas été d’une grande utilité, puisque nous étions tellement fatigués qu’on luttait déjà pour rester en éveil ! (Effectivement, dans nos têtes calées sur l’Amérique, nous étions en train de faire une nuit blanche).

 

Après ce musée fort sympathique, nous sommes entrés un peu plus dans la ville (du côté plus traditionnel) et nous nous sommes retrouvés au Souk Waqif ! Et c’était donc la toute première fois que nous entrions dans un souk. Les bâtiments en pierre ont beaucoup de charme, et on retrouve donc tout pleins de stands de tout et n’importe quoi, et beaucoup d’animaux en cages qui faisaient mal au cœur…Nous avons vu des qataris, tout de toge vêtus, qui fumaient la chicha à la terrasse d’un café. C’était assez sympathique de découvrir cette ambiance malgré que le contraste soit bien présent, car, bien que vêtus en habits traditionnels, ils ont tout de même la Rolex au poignet, les Ray-Bans sur les yeux, etc… Pour nous en tout cas qui n’étions pas familier de tout ça, nous avions vraiment l’impression d’être entrés dans un autre monde !

 

 

Nous sommes ensuite retournés à l’aéroport pour manger un bout et tenter de dormir quelques heures avant le prochain avion. Nous nous sommes calés sur des petits poufs dans cet aéroport vraiment bien équipé :). Après cette micro sieste, il a fallu se préparer pour le prochain avion qui décollait à 20h30, en direction de Bangkok cette fois ci!

 

 

Prochaine destination : Bangkok, des idées?

 

 

Vues récemment

J+353 Le grand retour !

J+352 L’alphabet des villes…

J+351 Terminer nos tatouages…

J+349 Rencontrer Himanshu…

J+348 Dire Chalo Chalo au conducteur !

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

02 Comments

  1. Christèle

    Le souk de Doha comme celui de Dubaï ne ressemble en rien à ceux du Maghreb

    24 février 2018 Répondre
    • Orane_Lbt

      Ah oui? J’avoue qu’étant donné qu’on en avait jamais vu auparavant, ça nous semblait assez « authentique »…

      25 février 2018 Répondre

LEAVE A COMMENT

%d blogueurs aiment cette page :